Alain Juppé empêché de saluer Benoît XVI

Selon Le Canard Enchaîné de mercredi, le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé aurait été mis « à l’index » par le Vatican. L’hebdomadaire satirique explique que le maire de Bordeaux n’a pas été autorisé à approcher le pape Benoît XVI lors de son voyage à Rome pour la béatification de Jean-Paul II : « le Premier ministre ainsi que le ministre des Cultes ont comme il se doit salué Benoît XVI. Pas le ministre des Affaires étrangères. Les diplomates vaticans ont interdit au maire de Bordeaux d’approcher le Pape » écrit Le Canard Enchaîné.

La faute à sa sortie de 2009. Alain Juppé avait déclaré que « ce Pape vit dans une situation d’autisme total. Il commence à poser un vrai problème » en réaction à une déclaration de Benoît XVI (« On ne peut pas régler le problème du SIDA avec la distribution de préservatifs, qui, au contraire, augmente le problème »).

Autres articles

11 Commentaires

  • roro , 7 Mai 2011 à 11:19 @ 11 h 19 min

    Juppe me rappelle un autiste que j’ai connu dans un camp de l’APF (association des paralysés de france), il donnait des grandes tapes et des gros calins…

  • Jean Eudes , 7 Mai 2011 à 12:49 @ 12 h 49 min

    si c’est vrai, ça me va totalement, il n’y a pas plus faux-cul que ce Juppé !!! critiquer le Pape quand tout le monde le fait, essayer de ce faire passer pour un bon catho quand il faut chercher des voix…. le pauvre, il a perdu la mienne depuis longtemps!!

  • SAINT MARTIN Louis , 7 Mai 2011 à 13:39 @ 13 h 39 min

    On peut penser que la “sortie” de Juppé contre Benoît XVI à propos du SIDA était purement circonstancielle : pour “penser droit” il faut penser “capote” et oublier le reste. Et Juppé, comme tous les autres politiques, a sans doute voulu montrer aux maîtres du politiquement correct, qu’il pensait bien et qu’on pourrait lui confier un poste à nouveau.
    Cela dit, je n’ai jamais compris cette espèce de prestige dont il jouit auprès de nos élites et qui tiendrait à sa “brillante intelligence”. Chirac disait : “le plus intelligent d’entre nous !” ce qui par rapport aux Toubon, Pasqua, Séguin et autres qui l’entouraient alors, n’était pas bien difficile.
    En cela, il se rapproche beaucoup de “Giscard” qui avait réussi à faire penser de lui qu’il était redoutablement intelligent. Certains affirmaient que les troupes du RPR de l’époque étaient fascinées par ce centriste comme “des lapins par le serpent qui va les avaler”.
    On a vu le résultat : en 1981 ce sont les lapins qui ont avalé le serpent et l’ont renvoyé mourir dans le Massif Central. Et je ne parle pas de l’épisode tragico-comique de la Constitution européenne mort-née…et que Sarkozy nous a resservie avec le traité de Lisbonne. Bref.
    Quant à Juppé, on se souviendra de sa brillante prestation entre 1995 et 1997 où il a crevé le plafond d’un déficit qu’il s’était vanté de résorber…quand il était dans l’opposition.
    Feu d’artifice d’intelligence politique qui s’est terminée par le bouquet final que fut la dissolution de 1977 qui donna les clés de Matignon au trotskyste Jospin pour 5 ans.

    Lorsque je fus jeune visiteur médical, il y a bien longtemps de cela, je visitai un jour un éminent chirurgien de province qui avait sur son bureau une magnifique tête de Napoléon 1er ! Comme je m’en étonnais il me fait cette réponse savoureuse : ” c’est parce qu’il représente l’intelligence pure”.
    Où vont se nicher l’intelligence et la pureté quand même !
    Trois cent mille jeunes Français sacrifiés pendant quinze ans à une absurde politique de domination, une France réduite à ses frontières d’avant 1789, une Europe bouleversée et ruinée. Voilà les réssultats obtenus par cette “intelligence pure” arrivée au pouvoir par l’intrigue et le meurtre.

    Pourquoi êtes-vous parti de Juppé pour arriver à Napoléon ? me demanderez-vous peut-être.
    Parce que, outre l’intelligence politique qu’on leur prête de façon absurde (pour ce qui est des autres formes d’intelligence, je ne puis en juger) ils sont né le même jour : le 15 Août !

    Bien à vous.

  • jejomau , 7 Mai 2011 à 13:55 @ 13 h 55 min

    C’est très bien ! Des Juppé, on s’en passe à merveille !

  • Maugendre Jean-Pierre , 7 Mai 2011 à 16:52 @ 16 h 52 min

    Félicitations au services du protocole du Vatican. Je crains cependant qu’Alain Juppé ait du mal à comprendre la leçon. En effet ces gens là vivent dans l’immédiateté et dans la soumission permanente aux vents dominants de la pensée unique. Aujourd’hui Nicolas Sarkozy fait bombarder Tripoli aprés avoir déroulé le tapis rouge pour son ami Khadafi il y a quelques mois. Il est de même en train de lâcher son ami Assad.
    Plus fondamentalement pourquoi accepter les deux postulats selon lesquels d’une part les hommes politiques auraient des convictions et d’autre part auraient le souci du bien commun.
    Est-ce qu’on demande à un vendeur de cravate ses convictions profondes sur la supériorité du produit qu’il commercialise? Il en attend souvent une rémunération et rien de plus. Beaucoup de nos hommes politiques attendent de leur engagement en plus de la rémunération de la reconnaissance et le prestige. Un point c’est tout. Avec une telle grille de lecture beaucoup de choses deviennent plus claires.

  • Antoine , 8 Mai 2011 à 0:26 @ 0 h 26 min

    Très bien.

  • olrik , 8 Mai 2011 à 9:13 @ 9 h 13 min

    Ce clown triste est aussi creux que son crâne d’obus. Il rit quand il se coince les doigts dans une porte, paraît-il. Par ailleurs, il a été porté à la mairie de Bordeaux par les petits Frères de la Courte Echelle, ce qui explique aussi sa déclaration idiote sur Benoît XVI.
    Il est très bon dans le rôle de substitut de BHL au ministère des Affaires Etrangères.
    Les bédouins de Libye femmes et enfants compris massacrés à coups de missiles par ce grand chef de guerre pour servir la politique pétrolière américaine se souviendront de lui

Les commentaires sont fermés.