Moins de candidats SIEL soutenus par le FN que prévu

Invité lundi sur France Info, Louis Aliot a expliqué qu’“une quarantaine de candidats” se présenteraient aux prochaines élections législatives sous les couleurs du “Rassemblement bleu marine” sans être membres du Front national. C’est beaucoup moins que ce qu’espérait Paul-Marie Coûteaux. Le SIEL (Souveraineté, indépendance, et libertés), qu’il préside et qui s’est vu qualifiée de “micro-parti” par le vice-président du Front national, devra partager cette quarantaine de circonscriptions avec Gilbert Collard et ses amis, des anciens villiéristes, des anciens chevènementistes…

Paul-Marie Coûteaux a jugé “insultant” le qualificatif de “micro-parti” que Louis Aliot qualifierait “en permanence” à propos du SIEL. “Je ne comprends pas pourquoi Louis Aliot insulterait un de ses partenaires, ou alors ça diminuerait la portée du rassemblement dont il se veut le promoteur” a déclaré lundi l’ancien député français au Parlement européen. [Brève éditée mardi à 9h30]

Autres articles

5 Commentaires

  • Pharamond , 7 Mai 2012 à 13:50 @ 13 h 50 min

    C’est fort dommage, le FN ne devrait négliger ce parti qu’est le SIEL à la ligne politique pleine d’avenir et d’espérance.

  • Chris du Fier , 7 Mai 2012 à 14:29 @ 14 h 29 min

    SIEL, mon mari ! s’est écrié Paul-Marie en voyant rentrer avant l’ heure Louis.. Du coup Gilbert a sauté de la fenêtre du 2ème tout nu en gueulant ‘mort aux cocus’….

  • boret , 8 Mai 2012 à 8:49 @ 8 h 49 min

    Le FN aurait tout intérêt à se montrer généreux envers le SIEL car P-M Coûteaux jouit d’une audience certaine grâce à son talent d’analyste et de polémiste.
    Et le parti “bleu marine” (je déteste cette personnalisation d’un mouvement politique) n’y perdrait rien car il n’aura vraisemblablement aucun député, sauf s’il obtient des élus au premier tour des législatives de juin prochain.

  • RAYNAUD Yves , 8 Mai 2012 à 9:35 @ 9 h 35 min

    Devenu Bleu Marine, le feu “FN” se lance dans le dénigrement permanent. Ceux qui en furent pour l’ honneur, l’ ont quitté. Dans sa chasse personnelle du pouvoir, dans le reniement de la “France fille ainée de l’ Eglise” mademoiselle Le Pen n’est plus qu’ à la tête du mel-pot des “anti”. On ne construit pas un avenir sans un idéal qui transcende.

  • domremy , 8 Mai 2012 à 14:56 @ 14 h 56 min

    le SIEL devrait se montrer davantage, faire parler de lui, recruter DUPONT AIGNAN et se presenter aux législatives

    bien que trouvant les idées de MARINE juste, toute seule elle n y arrivera pas, ou nous aurions des bagarres

Les commentaires sont fermés.