Catherine Deneuve contre le «mariage» homosexuel

Catherine Deneuve a jeté un froid lundi sur le plateau du Petit Journal sur Canal+. La raison ? L’actrice s’est déclarée défavorable au projet de loi Taubira.
« J’aurais préféré qu’on améliore le PACS et qu’on favorise l’adoption pour les homosexuels. Pourquoi veut-on se marier quand tout le monde divorce? C’est un peu bizarre », estime l’actrice qui se dit « perplexe » sur cette question. Lorsque le présentateur, Yann Barthès, lui déclare que c’est « une question de droit », Catherine Deneuve rétorque que « la question des droits pouvait se régler autrement que par le mariage ».
La vidéo de l’intervention :

Autres articles

62 Commentaires

  • léopold joseph , 8 Mai 2013 à 11:47 @ 11 h 47 min

    L’exemple des autres est très important, les comportements atypiques ont tendance à s’étendre du fait de leur légalisation.Cela fera le malheur de plus en plus de personnes détournées de la voie constructive de la procréation naturelle et de l’épanouissement mutuel dans le respect des règles du Décalogue.

  • David Heyo , 8 Mai 2013 à 11:52 @ 11 h 52 min

    ah oui, donc on est pour ou contre, le degré zéro du raisonnement.Et quand on impose une idée en faisant du chantage au progrès, qui est l’inquisiteur et qui est intolérant, et qui ne l’est pas ? merci Mme.Deneuve .La TV est vraiment une boite à lobotomie, vivement sa fin programmée

  • le Ket de Bruxelles , 8 Mai 2013 à 11:54 @ 11 h 54 min

    EXACTE ! Le N.O.M aux ordres de la Davos Goldman Sachs Idéologie (D.G.S.I) que nous subissons en Europe depuis plus de 30 ans….

    EUROPE LIBERE TOI ! ! !

  • David Heyo , 8 Mai 2013 à 12:02 @ 12 h 02 min

    en plus on confond tout aujourd’hui.Un caprice n’est pas un droit.
    il y a une soviétisation des esprits, pour faire croire que tout est égal, grand raccourci pour avoir l’air progressiste sans effort.nous avons la même valeur, homme, femme, juif, chrétien, noir, homo, mais nous sommes différent, et c’est tant mieux, car la différence est la richesse.Faut il être fou ou saoul pour ne pas le voir ? le but d’une société est de rassembler, pas de diviser sous les aspects les plus sournois, à l’heure d’une guerre économique, des banksters, du chomage de masse, il y avait mieux à faire que de diviser les gens avec une question mineure.Et s’il y a des crétins chez les “anti”, il y en a aussi des gratinés ches les “pro” (femen, caroline fourest,…)

  • Léa , 8 Mai 2013 à 12:07 @ 12 h 07 min

    Moi, j’y vois un obstacle majeur, l’intérêt de l’enfant qui n’est pas d’être élevé par le ou la conjoint(e) de même sexe de son père ou de sa mère. Demandez à des enfants de couples de même sexe : ils sont tous en perdition de repères sexués.
    J’ai des amies lesbiennes dont une a des enfants d’un premier mariage avec un homme. Après que le père ait disparu dans la nature et qu’elle ait fondé un couple avec une autre femme, elle a eu la sagesse de faire élever ses enfants par leurs grands-parents.
    Comme elle le dit, “il y a des choses qu’il ne faut pas faire”, en l’occurrence empêcher l’accès d’un enfant à l’altérité.
    Arrêtons d’aller dans le sens de structures familiales déstructurantes en prêchant l’adoption par le conjoint de même sexe !.

  • Jacques , 8 Mai 2013 à 12:39 @ 12 h 39 min

    Le droit (à avoir un père et une mère, à avoir droit à l’amour maternel par exemple) des futurs enfants adoptés est bafoué cela apparait relativement suffisant à priori, à condition effectivement d’être un minimum altruiste mais les “citoyens” devraient l’être par définition…

Les commentaires sont fermés.