VIDÉO | “Si la plateforme de l’IGPN avait été mise en place au moment de la Manif pour Tous, nous aurions eu des milliers de réclamations”

déclare à BFM TV un syndicaliste alors que depuis le 2 septembre dernier, tout citoyen peut saisir l’IGPN via une plateforme Internet, que 1 154 signalements ont été enregistrés et 2 416 sanctions disciplinaires prononcées à l’encontre des policiers en 2013 :

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HuGo , 7 mai 2014 @ 15 h 08 min

    un aveu tout simple et spontané du comportement policier à l’égard de la Manifestation pour Tous ! Tout est dit !!!

  • hector galb. , 7 mai 2014 @ 21 h 12 min

    Et où il était ce syndicaliste ? Non assistance à citoyen en danger ? Il lui faut une plateforme sans quoi il ne sert à rien ?

  • Goupille , 7 mai 2014 @ 23 h 54 min

    Ce syndicaliste qui parle de Police Nationale est touchant : il n’a pas encore compris qu’au moment de la Manif pour tous il avait été transformé en millice politique…

  • Claudia2A , 8 mai 2014 @ 10 h 50 min

    Arrêtez de vous en prendre à la Police !

    Ce sont les “gouvernements” qui sont responsable, la Police est aux ordre, hélas mais c’est comme ça !

  • brennou , 8 mai 2014 @ 14 h 07 min

    Certes, mais il y a quand même un article de loi qui parle d’ordres illégaux auxquels on doit désobéir…! Mais on a beau le leur rappeler, ils ne désobéissent toujours pas !

  • marie france , 9 mai 2014 @ 10 h 26 min

    @ ils savent que s’ils désobéissent aux ordres ils perdront leur emploi !ils savent qu’en rentrant dans ces unités ils doivent faire ce que leur “patron” leur demande point !ils ne font aucun sentiment ils ne sont pas payés pour çà !!n’attendons rien d’eux !!!pour eux le porte _monnaie AVANT TOUT !!!

Les commentaires sont clôturés.