Trump évoque l’attentat du Bataclan pour défendre le port d’arme

Trump évoque l’attentat du Bataclan pour défendre le port d’arme

Cela déplaît aux familles (souvent bobos) des victimes mais il est vrai qu’une seule arme aurait pu changer la donne et permettre d’abattre les terroristes :

Articles liés

10Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 7 mai 2018 @ 7 h 58 min

    Seuls les Français qui ont des armes peuvent tuer les autres. Ce sont les privilégiés du “régime”.

    Dans ce cas précis, la police a mis un peu de temps à arriver.

    Si les victimes pouvait parler, nul doute qu’elles diraient que le bilan est globalement positif et que la soirée était festive.

    Tout comme les 250.000 embryons qui, chaque année à Ouestschengen, usent de leur droit à ne pas naître: “C’était vraiment chouette, encore merci pour tout et où t’est-ce que vous allez en vacances cet été ? …La dépouille de Simone va aller au Panthéon en juillet?…Oui?… Nous sommes vraiment très contents pour elle. Excellente personne…Etc. “.

  • Boutté , 7 mai 2018 @ 7 h 59 min

    Une évidence mal-pensante ne saurait être une réalité.

  • Marguerite , 7 mai 2018 @ 8 h 58 min

    Hollande condamne vertement M. Trump pour ses propos – et il n’est pas le seul.
    À mon humble avis, M. Trump a dit une lapalissade ! Si quelqu’un dans la salle du Bataclan avait eu une arme et aurait tiré sur les assaillants, le nombre de victimes aurait été bien moindre ! Les forces de l’ordre êtaient tout près mais ont attendu une demi-heure pour intervenir ! Elles attendaient les ordres !!!! Et c’est Hollande qui devait les donner !!!!! Il a beau jeu de s’indigner maintenant ! Ce sont nos gouvernants qui sont responsables et laissent tous les terroristes musulmans nous détruire et c’est à chaque fois pareil …. Nous n’en avons pas fini …. Achetez vite une provision de mouchoirs et de bougies …..

  • peretti , 7 mai 2018 @ 9 h 43 min

    Quand les armes sont hors la Loi, seuls les hors-la-loi ont des armes …

  • Goupille , 7 mai 2018 @ 10 h 27 min

    Il a parfaitement raison. Les “Français innocents”, comme disait Barre, sont désormais les têtes grotesques du jeu de passe-boules islamiste… Quoi de plus facile que de s’en prendre à une foule désarmée. Quoi de plus lâche pour ces adeptes du “sourire kabile”, toujours par derrière, toujours de dos, toujours à l’improviste.

    Nous avons le choix désormais entre le port permanent du gilet pare-balle et de la minerve en zinc ou le port d’arme, même illégal, mais bien plus léger et seyant.

  • C.B. , 7 mai 2018 @ 10 h 35 min

    Il semble “Marguerite 7 Mai 2018 à 7:59” que les forces de l’ordre n’ont pas “attendu une demi-heure pour intervenir”, mais bien, comme vous l’indiquez juste après, qu’elles ont “attendu une demi-heure d’avoir l’ordre d’intervenir”. Trump dit peut-être le choses d’une manière un peu naïve (au moins en apparence; il me rappelle un peu le style de Georges Marchais) et rustique, mais son raisonnement se tient.

  • JPP , 7 mai 2018 @ 10 h 52 min

    Une vérité qui en dérange beaucoup; Donald Trump a absolument raison tant sur la forme que sur le fond et les hollandouille, Valls, Cazeneuve et consort feraient mieux de se taire, eux qui sont restés à tourner sept fois leur langue dans la bouche avant de donner IMMÉDIATEMENT les ordres d’intervention.
    Accuser des armes de commettre des crimes c’est comme accuser les stylos de faire des fautes d’orthographe.

Les commentaires sont clôturés.