Un juge force le Wisconsin a légaliser les parodies LGBT du mariage

Il s’agit de Barbara Crabb et la décision a été rendue vendredi 6 juin 2014. Le Wisconsin est le 15e Etat des Etats-Unis a voir un juge fédéral décider que l’interdiction constitutionnelle – on parle ici de la constitution de l’Etat du blaireau – du “mariage” homosexuel confirmée par référendum en 2006 (elle avait été approuvée par 59,4% contre 40,6%) n’est pas conforme à la constitution fédérale. J.B. Van Hollen, le ministre de la Justice du Wisconsin, a indiqué qu’il allait interjeter appel.

Articles liés

11Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • samovar , 8 juin 2014 @ 19 h 38 min

    De même que les lobbies LGBT font du mal à ceux qu’ils ne représentent en aucun cas, de même les féministes ne représentent absolument pas les femmes. Moi je ne me reconnais pas dans les féministes, je suis une femme heureuse et fière de ce que je suis de ce que je peux et j’ai pu faire ! Je rejète ces féministes pour le mal qu’elle font aux femmes qui ne leur demande rien !

  • samovar , 8 juin 2014 @ 19 h 40 min

    Je ne vois pas le rapport avec De Gaulle ! Lui était un homme, un vrai …

  • Fraçois , 8 juin 2014 @ 19 h 57 min

    Les lobbyistes militent pour promouvoir un produit auquel ils croient par intérêt ou conviction (Tabac ou religions ect…).
    L’égalité des droits pour les “différents” suppose qu’il y avait préconçu péjoratif quant au résultat de leur exercice. (Educatif/décadence sociétale er morale ect…). D’où l’opposition à ce qu’ils en disposent.
    Pour pouvoir en juger, peut être faudra t-il un peu de recul
    pour considérer le résultat induit par l’usage de ces droits,

    Pour l’exemple, L’égalité des droits homme/femme doit encore faire ses preuves. Jusqu’ici, ce n’est guère convaincant (Pour moi…)

  • Fraçois , 8 juin 2014 @ 20 h 09 min

    C’est précisément ce que je voulais dire en ce qui concerne le grand Charles !
    Heureusement en effet qu’il y a beaucoup de femmes qui aiment les hommes et ne sombrent pas dans cette hystérie victimaire de leur genre dont le seul but – avoué – est de détruire le masculin. Merci pour votre réponse, je vais bien dormir ce soir !

Les commentaires sont clôturés.