“Le duo Le Pen-Philippot est en train de passer au duel”

“Le duo Le Pen-Philippot est en train de passer au duel”

Deux mois après l’élection présidentielle, Marine Le Pen et Florian Philippot affichent leurs dissensions sur la ligne à suivre pour le FN. La présidente du parti et le numéro deux se déchirent notamment sur la question de la sortie de l’euro. Pour Christophe Barbier, éditorialiste politique de BFMTV, “le duo est en train de passer au duel”. “Marine Le Pen veut changer de logiciel idéologique”, explique le journaliste à propos de celui qui était le “spin doctor et mentor” de la fille de Jean-Marie Le Pen :

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 7 juillet 2017 @ 21 h 45 min

    Si le FN est déçu par le résultat des élections, c’est assez normal, mais il ne faut pas exagérer. On sait que MLP a toujours eu tout faux face à M qui a toujours eu tout bon dans la mesure où il « n’existe pas », hormis médiatiquement.

    Le FN a toujours servi de repoussoir au parti unique UMPS, puis LRPS et enfin, dernier avatar : LREM.

    M, c’est « Personne Président » après « Président de personne ».
    Le « régime » ou si on préfère la « République » a montré des signes de précipitations qui ne lui sont pas coutumiers, à l’occasion des dernières élections.

    M est essentiellement un tsunami médiatique face à un tsunami abstentionniste, blanc & nul qui vient de loin : depuis 2005 et accentué en 2008, par l’adoption du traité de Lisbonne par voie parlementaire, c’est-à-dire par l’UMPS ou LRPS ou LRM ou « République ».

    Le 1er janvier 1999, l’€ est adopté et c’est ainsi que l’€urope a 18 ans.

    Au risque de lasser, je reproduis ce qu’affirmait de Gaulle dans ses Mémoires d’espoir : « À quelle profondeur d’illusion ou de parti-pris faudrait-il plonger, en effet, pour croire que des nations européennes, forgées au long des siècles par des efforts et des douleurs sans nombre, ayant chacune sa géographie, son histoire, sa langue, ses traditions, ses institutions, pourraient cesser d’être elles-mêmes et n’en plus former qu’une seule ? »

    La « PROFONDEUR D’ILLUSION » réside dans le fait que l’€urope de 18 ans ne peut rivaliser avec l’Europe de 2000 ans.

    Après le clivage droite/gauche, puis mondialisme/souverainisme, s’est mis en place le dernier clivage à caractère tsunamique : médias/abstentionnistes.

    M ne gouverne personne.

    Wait and see.

  • TRIVIDIC , 8 juillet 2017 @ 9 h 42 min

    Si Philippot s’en va et bien alors cela sera la fin du FN

  • jejomau , 8 juillet 2017 @ 9 h 53 min

    Eradication du français

    le tribunal de grande instance (TGI) de Metz a débouté, en avril dernier, l’Association francophonie avenir (AFRAV), qui avait intenté une action pénale contre l’aéroport international de Lorraine suite à la décision de ce dernier de se donner, en toute illégalité, la dénomination anglaise de « Lorraine Airport ».

    En effet, et pour sa défense, la direction de l’aéroport estime que la langue anglaise est « plus adaptée au domaine aéronautique où l’anglais fait référence »… d’où une décision qui permettrait sans doute aux avions de ne pas se perdre dans le ciel ni d’exploser en plein vol.

    http://www.bvoltaire.fr/lorraine-airport-justice-impose-leradication-francais/

  • Jean NOGUES , 8 juillet 2017 @ 10 h 15 min

    La seule utilité de Philippot c’est d’avoir bien enclenché la disparition finale de ce maudit parti qui nous fait subir la gauche depuis 45 ans.

    Cela dit, personne ne se plaindra du départ de Philippot, pur produit de l’ENA droguée au politiquement correct sur tous les plans, y compris ”sociétaux” (homosexualisation, mariage pour tous et autres bombes à retardement ciblées sur la France de toujours.

    Quant à MLP, la plus grande charité c’est de n’en parler pour dire qu’elle le vaut même pas la peine qu’on en parle

  • François2 , 8 juillet 2017 @ 11 h 47 min

    Maintenant au point où on en est (déconfiture d’un mouvement qui était en pleine ascension), ce sont les deux qu’il faut virer. Il faut un nouveau chef qui annonce le le sujet n°1 : l’immigration-invasion et reprenne les bonnes phrases de Jean Schmitt d’il y a 31 ans. Tout le reste est discussion sur le sexe des anges.
    Car c’est une affaire qui concerne tous les Français qu’ils soient de gauche ou de droite. Jean Schmitt n’était pas spécialement de droite puisqu’il était journaliste au Point (où il finira comme directeur de la rédaction). Mais je pense que nous, la droite nationale, sommes les premiers fautifs, car nous avons, à la suite des Le Pen en particulier, fait baisser la pression. On a vu le résultat aux dernières élections. Alors que, quand même, on nous annonce que “D’après une nouvelle étude, 65% des Français estiment qu’il y a trop d’étrangers en France”. Même Fillon, malgré sa casserole, pouvait être élu haut la main en proclamant “immigration zéro” : il le savait car il m’avait répondu, mais n’en avait strictement rien fait.
    Pour un comité « remplacer les immigrés par des expatriés » écrire à « [email protected] ».

  • Jean NOGUES , 8 juillet 2017 @ 12 h 25 min

    A François2 :

    tout ce que vous avez écrit est la stricte vérité. Notamment sur le problème numéro un qui nous menace, c’est un danger mortel.

    Fillon, c’est compliqué, il était de loin le moins mauvais des candidats. Même question lutte contres ‘immigration-invasion,il aurat été plus efficace et plus crédible que le FN de Philippot. Quand on pense que MLP a écrit sans mollir, et sans plus ample explication, qu’ ”être français n’est pas une question de couleur de la peau”; tout de même, écrire ça sans commentaire pour le circonscrire dans un contexte bien précis, c’était dévastateur, et il ne faut pas chercher ailleurs les causes de ses remarquables contre-performances à ces présidentielles 2017 dont elle attendait tout et dont elle n’a rien eu, à part ses dettes catastrophiques contractées pour ses campagnes présidentielle et législative.

Les commentaires sont clôturés.