Écœurant de voir ces cathos qui laissent crever les SDF du coin de leur rue mais qui ouvrent leur porte aux Mahométans

Aider des Syriens musulmans qui, de facto, vont par leur présence accélérer l’islamisation de l’Europe, semblent être la priorité dans les paroisses des beaux quartiers de Paris où les SDF et travailleurs précaires vivant dans des chambres de bonnes ne suscitent plus la pitié depuis longtemps :

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • marie france,sorti des drapeaux , 7 septembre 2015 @ 11 h 56 min

    je n’écouterai pas cette bobo ,mais oui,vous avez raison les catholiques détournent les yeux sur la pauvreté française et n’ont pas assez de mots forts ,beaux ,plein d’humanité pour ces envahisseurs islamiques ,HONTE à eux

  • C.B. , 7 septembre 2015 @ 12 h 16 min

    C’est assez étonnant que ces “paroissiens” semblent ignorer que, depuis déjà de nombreuses années, les paroisses parisiennes accueillent, pour la période la plus froide de l’hiver, des “sans logis”.
    Aucune activité de ce genre jusque là dans cette paroisse? Quelle signification donnent-ils à “aider son prochain”? N’y aurait-il aucun sans-logis sur le territoire de cette paroisse?
    D’ailleurs, ces sans-logis, l’hiver prochain, faudra-t-il leur dire “désolés, on fait passer les étrangers, ils sont prioritaires” ou bien faudra-t-il dire aux “migrants” fraîchement accueillis “bon, maintenant, vous laissez la place, il y en a qui attendent depuis plus longtemps que vous”?

  • Catholique & Français , 7 septembre 2015 @ 12 h 46 min

    “Les catholiques” : merci madame ! Non seulement beaucoup d’entre nous, “les catholiques”, comme vous dites, se battent et résistent, quasiment seuls, pied à pied, à l’intérieur de l’Eglise, toujours méprisés et ignorés, contre une grande partie du clergé, des fidèles et de la hiérarchie totalement corrompus mais, en plus !!!, les déserteurs de l’Eglise ou ceux qui restent confortablement assis à l’extérieur viennent nous donner des leçons de morale et nous injurient. Vous me faites penser à ces émigrés poudrés et enfarinés de la grande Révolution qui expliquaient doctement, dans les salons de Coblence ou de Londres, comment les contre-révolutionnaires restés dans le royaume devaient résister à la barbarie démocratique, ce qu’ils devaient faire ou ne pas faire ! Comme disait avec raison le Prince de Ligne : “Les français sont des “tigres-singes ! A la Révolution, les tigres sont restés et les singes se sont enfuis !”

  • HuGo , 7 septembre 2015 @ 14 h 23 min

    exotique attrait des pauvres venus de loin….vous pensez bien que le pauvre du coin, on le cotoye bien assez et, parfois on l’aide, mais que voulez-vous, on ne peut pas tout.
    ‘des pauvres, vous aurez toujours avec vous’ disait le Christ.
    Ce qui m’échappe, c’est qu’on ne peut secourir indéfiniment. Si on s’engage on est tenu à long terme …faudra payer et, à la longue, couler ensemble. C’est ce que semblent revendiquer certains aveugles.

  • marie france,sorti des drapeaux , 7 septembre 2015 @ 15 h 03 min

    @ catholiqueet français,quand je parle des catholiques ,j’aurais du préciser les cathossocialos ,je n’ai pas de leçon à donner ,le clergé de l ‘époque et certains de ses journaux pour ne pas dire tous ,ont tourné le dos aux rapatriés d’Algérie,très rare que quelques pr^tres les ont soutenu,mais ces cathos progressistes de vatican 2 eux soutiennent tous ceux qui n’est ni Français ni chrétien ,voir le pape qui demande que chaque paroisse accueille les immigrés muzz,je ne les pas entendu en dire autant pour nos chrétiens d’Orient,je vous permets de croire que dans ma paroisse j’essaie de leur faire comprendre ce qu’est l’islam pour la petite ville ou je vis ,ce sont tous des bisounours ,ils n’ont on pas près de eux ,ils ne savent ce que c’est de vivre avec ces gens là JOURNELLEMENT ,moi si ,je viens du sud et d’une grande ville

  • Catholique & Français , 7 septembre 2015 @ 15 h 38 min

    Merci ! Nous sommes d’accord. Il faut travailler, sans relâche, à réveiller ces imbéciles qui sont pourtant nos frères et nos soeurs Catholiques. Ce n’est pas pour rien que Notre-Dame de Fatima a parlé AVEC INSISTANCE de “désorientation diabolique” pour qualifier notre temps.

  • Hugo , 7 septembre 2015 @ 16 h 00 min

Les commentaires sont clôturés.