Après avoir exclu les libéraux-conservateurs, l’UDI songe à dégager les libéraux

Selon La Lettre de L’Expansion du 7 octobre, l’UDI pourrait, sous l’influence notamment d’Yves Jégo, se séparer du Parti libéral démocrate (PLD). Prochainement, Jean-Louis Borloo doit rencontrer ses dirigeants, dont Aurélien Véron. Il leur est reproché un positionnement trop libéral sur l’économie et un acte d’indiscipline lors d’une élection législative partielle dans la circonscription des Français de l’étranger couvrant Israël. Une exclusion des libéraux qui suivrait celle des libéraux-conservateurs du CNIP, opérée il y a quelques semaines.

Selon notre confrère, le PLD va quant à lui installer son siège rue du Mail dans le IIe arrondissement de Paris et prépare une campagne de communication (affiches, tracts, pub) pour vanter la retraite à points et le recours à la capitalisation.

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Ase , 7 octobre 2013 @ 11 h 27 min
  • Luc+ , 7 octobre 2013 @ 12 h 33 min

    Et si l’UDI se dégageaient eux-mèmes ….

  • jimmyhenin , 7 octobre 2013 @ 13 h 41 min

    C’est Jean – Louis Borloo à la création de l’UDI qui a demandé aux Libéraux d’en participé, je vois mal l’intérêt qu’il aurait à les en exclure quelques mois plus tard…

  • Nirvana , 7 octobre 2013 @ 14 h 47 min

    Comme je le disais sur JV.com, l’UDI est un autre parti du système.

  • jimmyhenin , 7 octobre 2013 @ 14 h 55 min

    De toutes façons, à part le parti du point de détails, quel parti trouvez – vous « en dehors du système » ?

  • Luc+ , 7 octobre 2013 @ 17 h 13 min

    De quel détail vous parlez ?

  • jimmyhenin , 7 octobre 2013 @ 18 h 48 min

    e parle de Jean Marie Le Pen, Fondateur et Président d’honneur du FN et ses déclarations concernant les chambres à gaz

Les commentaires sont clôturés.