Riposte Laïque et Résistance Républicaine désinvités du salon du B’naï Brith

Dans un éditorial publié ce vendredi, Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine accuse “le couard Goasguen” d’avoir “fait interdire Riposte Laïque et Résistance Républicaine” au salon du B’naï B’rith qui se tient chaque année à la mairie du XVIe arrondissement de Paris dont il est maire. En 2011 également, les deux militants islamo-vigilants avaient vu leur invitation annulée au dernier moment mais ils avaient pu participer à l’événement en 2013.

Sur Claude Goasguen, Christine Tasin écrit :

Nous l’avions rencontré, Pierre et moi, au printemps 2011, au moment du fameux débat sur l’islam lancé par Sarkozy, rebaptisé débat sur la laïcité pour ne pas stigmatiser les pauvres musulmans… Le moins qu’on puisse dire est que la discussion avait été courtoise, voire complice… mais nous avions compris que Goasguen ne pensait pas, n’avait pas de convictions, il était et est encore apparemment un simple animal politique qui fait ce qu’on lui dit et se moque de l’islam comme de ses premières chaussettes. Il se dit l’ami des Juifs, mais fait virer d’un salon littéraire organisé dans sa mairie ceux qui combattent avec le plus de détermination les admirateurs de Merah, Nemmouche ou Fofana. Il se dit de l’aile des durs de l’UMP, en réclamant la fin de l’AME. Mais au premier coup de sifflet, il rentre dans le rang.

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10

Les commentaires sont clôturés.