Sur Twitter, Louis Sarkozy indique vouloir prendre les armes pour défendre la France

Autres articles

13 Commentaires

  • Marino , 9 Jan 2015 à 5:31 @ 5 h 31 min

    Très belle PUB (pour son père) d’un merdeux vivant aux USA.

    Au vu de l’état de la France, qu’il demande à son père de rendre le service militaire obligatoire, tout au moins pour ceux qui veulent opter pour la nationalité française et de faire un choix : la double nationalité est une gangrène , comme le droit du sol.

    Éric Zemmour critique le principe de la double nationalité : « Un cinglant démenti à Nicolas Sarkozy qui affirmait, péremptoire, que cette histoire n’avait rien à voir avec l’immigration. Un cinglant démenti aussi à tous les défenseurs du droit du sol qui nous expliquent doctement qu’on est du pays où on est né, qu’on est Français à partir du moment où on a une carte d’identité française » (ndf du 29mar2012)

  • Le Pog , 9 Jan 2015 à 8:09 @ 8 h 09 min

    Les Sarkozi, des opportunistes, des va t’en guerre d’opérette, des UMPS, ils sont de ceux qui trahissent ce pays.

  • jim , 9 Jan 2015 à 9:48 @ 9 h 48 min

    Louis, prend ton chapelet…. Ca fait moins de bruit et c’est plus efficace.

  • Goupille , 9 Jan 2015 à 12:27 @ 12 h 27 min

    Ce brave petit Louis, qui volait les bijoux de sa demi-soeur, va finir par bien tourner.

    N’écoute pas les haineux : tu n’es pas responsable des iniquités de ton Paternel… A toi la rédemption d’un nom bien compromis, entre le frangin rappeur, le frangin amateur de politicaillerie-hélicoptère, et le père VRP du Nouvel Ordre Mondial, il y a du travail.

  • fleurdenavet , 9 Jan 2015 à 13:21 @ 13 h 21 min

    il faut mieux en rire, pour ne pas pleurer

  • lola , 9 Jan 2015 à 13:56 @ 13 h 56 min

    lola
    ce n’est pas sarko qui a supprimé le service militaire.

    quel intérêt de citer zemmour dans ce cas? les assassins n’ont ps la double nationalité.

  • HIBISCUS , 9 Jan 2015 à 16:44 @ 16 h 44 min

    il est conscient que son père a fait des conneries?????????

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen