Automobile : un quart des amendes ne sont pas payées

Automobile : un quart des amendes ne sont pas payées

En 2016, les PV ont rapporté 1,8 milliard d’euros à l’État. Mais de nombreux automobilistes passent à travers les mailles du filet. Selon la Cour des Comptes, un quart des infractions relevées par les radars automatiques ne donnent pas lieu à des contraventions. Un manque à gagner de 700 millions d’euros par an pour l’État. La Cour des Comptes dénonce le manque de perfection des radars, mais aussi le taux d’amendes non payées :

Autres articles

2 Commentaires

  • Pierre 17 , 9 Fév 2018 à 11:45 @ 11 h 45 min

    Parlons SÉCURITÉ ROUTIÈRE : j’ai des enfants en bas âge dans mon véhicule, je dois les surveiller, observer les panneaux de signalisation et le tableau de bord sans oublier de regarder la circulation par le pare-brise, les vitres latérales et les rétroviseurs. Un excès de 5% et me voilà verbalisé. Il n’y a pas pires harceleurs et voleurs que nos dirigeants.

  • Daniel PIGNARD , 9 Fév 2018 à 12:29 @ 12 h 29 min

    Rupture entre la police et les Français ?
    Oui évidemment puisque la police devrait appliquer les droits de l’homme de 1789 à la lettre et ils ne le font pas.
    ART. 4. — La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.
    ART. 5. — La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société.
    ART. 6. — La loi est l’expression de la volonté générale.
    Les dépassements de vitesse ne nuisent généralement pas à autrui ni à la société.
    L’absence de ceinture idem.
    Or ils nous mettent les PV sans tenir compte de ces 3 articles même quand on le leur fait remarquer.
    L’expression de la volonté générale est de nous laisser conduire à notre main là où il n’y a pas de danger particulier.
    ART. 12. — La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.
    C’est justement là où ça blesse car la police ne nous garantit pas les droits de l’homme mais travaille seulement à l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France