Texas : les avortoirs ferment les uns après les autres

Le dernier avortoir sur les 100 miles qui séparent Houston et la Louisiane vient de fermer, portant à 19 le nombre de cessation d’activités depuis l’été dernier qui avait vu l’adoption d’une législation restrictive en matière d’avortement (privilèges d’admission dans un hôpital situé à moins de 30 miles de l’établissement, afin de pouvoir suivre la patiente aux urgences en cas de complication – cinq femmes sont mortes de ces complications entre 2000 et 2010, quatre visites obligatoires pour se procurer les produits permettant de tuer son enfant, etc.).

Désormais, l’« État de l’étoile solitaire » ne dispose plus que de 24 “cliniques” d’avortement pour 26 millions d’habitants contre 44 en 2011.

D’autres fermetures d’établissements pourraient intervenir cette année tandis que de nouvelles restrictions doivent entrer en vigueur (nécessité du caractère chirurgical de l’établissement, etc.).

Planned Parenthood a ainsi estimé qu’il pourrait bientôt n’en rester plus que six dans tout l’État.

Autres articles

6 Commentaires

  • lhemeu , 9 mars 2014 @ 13 h 52 min

    Franchement .
    Vous êtes immonde .

  • C.B. , 9 mars 2014 @ 20 h 00 min

    À l’attention de ” lhemeu 9 mar 2014 à 13:52″
    Auriez-vous la courtoisie de préciser votre pensée?
    Je dois être particulièrement bouchée, mais je ne comprends pas ce qui légitime vos invectives.
    Auriez-vous également invectivé qui aurait eu, à contre-médias, l’outrecuidance de se réjouir de constater la diminution des camps de concentration “en exercice” à la fin de l’ère nazie?
    Oublieriez-vous que hier, nous avons tristement fêté l’absence de 117 millions de femmes non nées en raison de l’avortement?

  • carosalut , 10 mars 2014 @ 9 h 42 min

    Bon, c’est peut-être très bien tout ça, mais que fait-on pour aider ces femmes, quelles solutions leur propose-t-on ? Parce que c’est bien beau de dire qu’on ne veut pas de l’avortement, moi aussi je suis on ne peut plus contre, mais encore faut-il que ces femmes trouvent une solution à leur(s) problème(s) : manque d’argent, de soutien, de maturité, d’équilibre psychologique etc…

  • hector galb. , 10 mars 2014 @ 11 h 17 min

    @lhmeue : qui ça, “vous” ? Et pourquoi ces “vous” sont-ils immondes ? C’est qu’en fait vos impressions gustatives n’ont pas vraiment de valeur en soi. Apprenez à mettre de l’ordre dans vos “impressions” et vous découvrirez le miracle de la pensée, celle au crochet de laquelle vous vivez depuis trop longtemps, socialisme oblige.

  • Eric Martin , 10 mars 2014 @ 11 h 59 min

    Souhaitez-vous un article sur le rôle de la société civile dans la lutte contre l’avortement au Texas ?

  • la Mésange , 11 mars 2014 @ 11 h 26 min

    Ce serait plus intéressant de faire un petit reportage sur les associations qui luttent contre l’avortement en France (genre SOS mamans et autres)

Les commentaires sont fermés.