Jusqu’au bout du reniement….

Dans la série “Détricotage de la loi TEPA”, le quotidien  “Les Echos” de ce matin lance une information qui, si elle s’avérait exacte, serait un nouveau pas en arrière dans la danse du reniement que le gouvernement nous exécute depuis quelques mois.

Selon le quotidien, le ministère du Budget envisagerait de rétablir à dix ans, au lieu de six actuellement, le seuil du “rappel fiscal” appliqué aux donations. Si cette disposition qui, parait-il est soumise au Président actuellement, était retenue, cela reviendrait à revenir ni plus ni moins à la situation d’avant TEPA, alors que la situation patrimoniale des Français les oblige de plus en plus à une solidarité inter-générationnelle descendante. Jamais, dans l’histoire économique de notre pays, les parents ou grands-parents n’ont été ni autant en mesure ni autant contraints d’aider leurs enfants et petits enfants.

Les mesures de la loi TEPA, pourtant jugées prudentes sinon pusillanimes par bon nombre de professionnels avaient l’avantage de prendre en compte cette réalité et de ne pas taxer cette solidarité inter-générationnelle, voire l’encourager. Il semblerait que, parmi, les prétextes invoqués pour ce projet figure”…. s’aligner sur le régime allemand”.

C’est fou comme “l’alignement sur l’Allemagne” devient un projet politique! En d’autres temps, certains auraient été passés par les armes pour un tel programme. Outre le manque d’ambition et de projet politique propre à notre pays que cette justification avoue, il serait peut être souhaitable de commencer par le commencement si nous voulons nous inspirer de nos voisins d’outre Rhin: la politique économique et industrielle!

Cette page est produite par maviemonargent.info

Autres articles