L’hôtel Lutetia n’en est pas à la première apologie de la location d’utérus

Sa page Facebook ayant été “pourrie” par des dizaines d’internautes ce lundi après-midi et son standard pris d’assaut par des centaines de personnes choquées, l’hôtel Lutetia a publié une mise au point confirmant l’annulation de la réunion faisant l’apologie de location d’utérus et affirmant être “un hôtel apolitique” et “non engagé”.

Le discours tenu à nos confrères du Figaro est similaire : « Il y a des milliers d’associations qui nous sollicitent, affirme Jean-Luc Cousty, directeur général du Lutetia. À partir du moment où elles ne sont pas illicites, on ne peut pas refuser de leur louer nos salons ! Nous avons eu une demande de dernière minute par cette société, mais elle n’a jamais été confirmée. Je ne sais pas pourquoi elle a diffusé cette affiche… »

Peut-être parce que, et Jean-Luc Cousty ne le précise pas, Le Lutetia a déjà accueilli de tels rassemblements. M6 a pu en filmer un il y a quelques mois sans nommer l’hôtel mais les images diffusées par la chaîne en janvier ne laissent aucun doute. Elle précise d’ailleurs bien que le simple fait de démarcher des clients pour louer des utérus, comme cela est pratiqué dans les salons du Lutetia, est illégal :

Autant dire que lorsque Le Lutetia joue les vierges effarouchées, il n’est pas crédible. Et le fait que les autorités se refusent à intervenir pour faire respecter la loi – les citoyens ont alors le devoir de s’y substituer, montre bien que la location d’utérus (“gestation pour autrui” en novlangue) est dans les cartons de l’oligarchie.

Autres articles

12 Commentaires

  • Arthur , 9 avril 2013 @ 12 h 11 min

    Ils ont l’air d’être toujours aussi « apolitiques » et « non engagés » que pendant l’Occupation, quand ils servaient de QG à l’Abwehr, le service de renseignemen militaire allemand…

  • passim , 9 avril 2013 @ 16 h 35 min

    Et si leur foutiez la paix, aux athees ? Ce n’est pas parce que l on n est pas croyant quon est forcement infeode aux loges et aux “progressistes”.
    Vous etes assez comique d associer catholicisme et liberte de pensee. Aucune religion ne peut se prevaloir d une telle possibilite.
    Vous etes croyante, c est parfaitement votre droit. Reconnaissez le mien de ne pas l etre, sans caricaturer. Nombreux sont les athees qui le sont de facon parfaitement depassionnee. Mais l activisme brouillon de certains catholiques commence a devenir pesant.

  • Clovis , 9 avril 2013 @ 21 h 47 min

    Vous avez raison, cher Passim, mais la science historique, bien que “révisionniste” par définition, nous montre que l’une des premières valeurs de la catholicité est justement la liberté, même si certains catholiques ont abusé de ce libre pouvoir (Charlemagne en son temps, par exemple, c’est une exception, mais qui était un saint d’après sainte Jeanne d’Arc).
    “La Vérité vous rendra libres”, tel est le fondement de la réalité.

  • marie , 9 avril 2013 @ 21 h 48 min

    l hotel lutetia était l’hotel où étaient recus le juifs des camps!!
    quand on voit ce qui sy passe!!!!!!on reste …….
    a qui appartient le lutetia

  • Arthur , 9 avril 2013 @ 23 h 33 min

    C’est vrai, ce que vous dites : l’hôtel Lutecia avait été désigné pour accueillir les Juifs rescapés des camps. Il avait été choisi pour cela parce que cet endroit avait été un haut lieu de l’invasion allemande peu de temps auparavant. Une manière de tenter de laver le péché ?

    PS : “renseignement”, ça prend un t à la fin. Promis : la prochaine fois, je me relis avant de poster.

Les commentaires sont fermés.