À quoi va ressembler le super service anti-terrorisme voulu par Macron ?

À quoi va ressembler le super service anti-terrorisme voulu par Macron ?

Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a annoncé ce mercredi trois nominations dans le cadre de la “task force” voulue par Emmanuel Macron. Cette cellule spéciale dont le but est de lutter contre le terrorisme sera composée d’une vingtaine d’analystes issus des services de renseignements français. L’équipe sera resserrée autour de Pierre de Bousquet de Florian, l’ancien patron de la DST (Direction de la Surveillance et du Territoire). L’objectif de cette “task force”: fluidifier le renseignement pour mieux dialoguer avec le chef de l’Etat afin d’accélérer ses décisions en cas d’attentat sur le sol français :

Autres articles

8 Commentaires

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 10 Juin 2017 à 16:00 @ 16 h 00 min

    Oups, pas très claire ma phrase : il faut lire “Si possible il faudrait se faire greffer les yeux AU dos dorénavant”. et non pas “[…] derrière le dos”, ce qui revient à le faire devant. Ah, le français ! Facile d’en faire un contresens. Et j’ajouterai à la suite :”[…] ou se balader avec des rétroviseurs placés de telle sorte que l’on puisse avoir une vue arrière sur 180°. J’en appelle aux inventeurs de tout poil de cet accessoire qui risque de devenir indispensable d’ici peu (bon, peut-être pas encore très français, mais chacun aura compris !).

Les commentaires sont fermés.