Wisconsin : promulgation d’une loi pour décourager le meurtre de l’enfant à naître dans le sein de la mère

Scott Walker, le gouverneur républicain du Wisconsin, vient de promulguer une loi qui conditionne l’avortement au visionnage par la femme d’une échographie du fœtus agrémenté d’une description et aux « privilèges d’admission » du médecin en milieu hospitalier à moins de 30 miles. Votée par les deux chambres du Parlement (contrôlé par les Républicains) en juin dernier, elle va contraindre au moins deux centres d’avortements à fermer. L’organisation Planned Parenthood a déjà prévenu qu’elle allait saisir la justice afin de bloquer l’application de la loi. Selon Scott Walker, cette mesure “renforce la capacité d’une femme à faire un choix éclairé”.

Articles liés

26Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Francois Desvignes , 8 juillet 2013 @ 14 h 29 min

    Dans les seins, non : d’ailleurs, personne ne l’a prétendu
    Dans le sein, oui.

    N.B. : N.D.F. accueille tous les commentateurs (…)
    Hein ? Vous n’avez pas compris ?
    De votre part, “c’est étonnant” (…)

  • Républicain non aliéné , 8 juillet 2013 @ 15 h 19 min

    Dommage pour l’humanité que votre mère n’était pas une faiseuse d’ange.

  • Républicain non aliéné , 8 juillet 2013 @ 15 h 22 min

    “Planned parenthood” tout est dans le nom. Humain non planifié ? Four crématoire, pardon, sac poubelle après aspiration.

  • Tonio , 8 juillet 2013 @ 18 h 22 min

    “..les Pharisiens (…comme Hollande…) n’ont jamais eu beaucoup de difficulté à justifier l’injustifiable par des mots..”; en effet, chez les socialos, et apparentés, quand la chose manque, il suffit d’inventer un mot et tout le monde est content: or don on sait “…qu’il n’y a ni austérité, ni rigueur, il y a la volonté de redresser la courbe du chômage..”; les autres courbes Hollande s’en moque, comme de sa première dent; sait-il seulement qu’il y en a? Et qui lui souffle tous les matins, en se rasant, la phrase qui doit lui donner l’air intelligent ? Quand la France cessera d’accueillir toute la misère du Maghreb contre du pétrole et du gaz, les Français trouveront leurs impôts légers..

  • Tonio , 8 juillet 2013 @ 18 h 29 min

    Et justement, pourquoi la Justice du jour armée des moyens modernes de l’ADN est-elle incapable de remettre les pères-salauds devant leurs responsabilités humaines, morales et financières? pourquoi donc est-ce toujours aux mères de trinquer et de leur faire croire, puisqu’elles ont oublié la pilule, que tout est de leur faute? Avez-vous vu beaucoup de pères rattrapés par la justice après une naissance “inattendue”? Moi pas; ça doit changer! On laisse tout ça sur les bras de l’AP, de la Sécu et on n’embête pas ces messieurs au grand coeur, qu’on pourrait , qui sait, dénicher parmi l’élite des notables ?

  • MP , 8 juillet 2013 @ 22 h 10 min

    Je suis sincèrement désolée si j’en choque certains, mais je dois vous faire part de mon expérience à ce sujet.
    Si j’avais vu une échographie de mon foetus/bébé, je n’aurais sans doute pas avorté à 19 ans, malgré tous les problèmes que cela aurait engendré pour moi. Cela aurait effectivement éclairé mon jugement et donc mon choix. Je pense que je n’aurais alors tout simplement pas pu faire autrement que d’assumer ma coupable légèreté et de laisser vivre cet être vivant. Au contraire j’ai refusé d’imaginer cet être pour ne pas me laisser attendrir, et j’ai outrepassé le veto du père.
    Ces infanticides autorisés et banalisés signent le satanisme de notre époque. C’est une guerre contre Dieu (ou contre la Nature / Vie pour les non-croyants), et même une guerre contre l’Homme.
    Et je veux bien reconnaître que j’ai moi aussi participé à ce désordre.
    Je ne suis même pas sûre de vouloir demander à Dieu de me pardonner mon crime et mon incommensurable égoïsme. Je tâche seulement de voir en face ma médiocrité et de m’améliorer. Et de témoigner (assumer) aussi.

  • toubib16 , 9 juillet 2013 @ 11 h 48 min

    MP, ne soyez pas désolée mais soyez sûre que vous ne choquez personne (en tout cas, pas moi).
    Votre démarche témoigne d’un grand courage; il est émouvant de regret et de contrition.
    Sachez que c’est déjà le début du pardon que vous n’osez demander à Dieu. Mais pensez qu’il vous a peut-être pardonné; n’hésitez pas à aller voir un prêtre, un vrai, ouvrez-lui votre cœur et vous ressentirez le pardon de Dieu.
    Et continuez ainsi à défendre le combat pro-vie.
    Votre enfant est certainement un Chérubin aux côtés du Bon Dieu et soyez sûre qu’il intercède pour sa maman.
    Bon courage.

Les commentaires sont clôturés.