En 2038, il y aura plus de prêtres disant la messe selon la forme extraordinaire du rit que de prêtres disant la messe selon la forme ordinaire du rit

C’est ce qu’a calculé le blog Centurio (traduction ici). La courbe bleue des prêtres français qui disent la “messe Paul VI” le devrait croiser celle, rouge, des prêtres français “tradis”, ceux qui disent la “messe Saint Pie V”, en 2038 :

En 2050, les prêtres “tradis” français pourraient représenter 56% du total des prêtres français :

Autres articles

16 Commentaires

  • vchalmel , 8 Juil 2014 à 15:02 @ 15 h 02 min

    Le mec part quand même du principe qu’il y’aura 2000 prêtre en moins d’ici 25 ans… Je serais quand même curieux de voir le modèle prédictif de sa courbe bleue histoire de rigoler un coup…

  • Charles , 8 Juil 2014 à 15:12 @ 15 h 12 min

    L’église de V2 est devenue une armée Mexicaine des années 20.
    Plus de généraux-évêques que de colonels.
    Plus de colonels que de capitaines.
    Plus de capitaines que de lieutenants.

    Conformément aux écritures et aux nombreuses prophéties,
    l’église catholique est infiltrée par ses propres ennemis.

  • Eric Martin , 8 Juil 2014 à 17:04 @ 17 h 04 min

    Peut-être est-elle simplement inspirée de la courbe de ces 10 dernières années ?

  • Catoneo , 8 Juil 2014 à 18:52 @ 18 h 52 min

    Faut arrêter de boire !
    Il y a de l’alcool dans le vin de messe.

  • Lusor , 9 Juil 2014 à 7:28 @ 7 h 28 min

    En vous persuadant que la forme extraordinaire est la réponse à la sécularisation de notre pays depuis deux siècles, vous oubliez la situation d’usure dans laquelle se trouvait la forme extraordinaire dès l’avant-guerre où nombre de pasteurs s’efforçaient de la rendre la plus accessible possible tant le fossé culturel grandissait. Vous idéalisez cette forme alors que seule une élite et les gens “de bonne famille” s’y retrouvent ! Ce n’est pas un hasard si les fraternités choisissent soigneusement leurs lieux d’implantation oubliant que l’Evangile doit être annoncé partout, y compris (et d’abord ?) là où il n’y a ni aristos ni militaires !

  • HuGo , 9 Juil 2014 à 8:18 @ 8 h 18 min

    catholiques pratiquants, nous savons qu’en matière de Foi, rien n’est soumis aux ‘tendances’ statistiques…oui, tout étant égal par ailleurs – selon l’expression consacrée – cela serait possible….MAIS, qui soutient et inspire l’Église ? L’Esprit-Saint, le Christ qui sera avec nous jusqu’à la fin des jours…
    Rien ne prédisposait au développement fulgurant de l’Église aux premiers siècles reposant sur les martyrs, les premiers témoins ! Sûrement aucune statistique ….
    Rappelons-nous le sage jugement de Gamaliel à propos des premiers juifs chrétiens qu’il estimait ne pas devoir pourchasser et persécuter, car il considérait que le temps prouverait ou non leur inspiration divine.
    Je crains un retour des persécutions (c’est déjà le cas depuis 2 siècles), car le reste ‘occidental’ est très indifférent (individualisme, égoïsme ‘éternel’ à outrance oblige !) aux souffrances de nos correligionnaires dans la Foi…et cela nous atteindra.
    Je crois fermement, dans un délai que Dieu seul connaît et qui dépend aussi de nous, à un rapprochement des Églises chrétiennes, quelques soient les divergences mineures et les inspirations…ce sera le signe des derniers temps !

  • Roncillac , 9 Juil 2014 à 10:31 @ 10 h 31 min

    Selon ce que nous a dit le Christ, retrouvera t-il encore la foi lorsqu’il reviendra sur terre ?
    Donc, plus sera ira moins il y aura de croyants et il ne restera, en fait, que ceux qui ont gardé la foi , celle de toujours et non pas celle des “mises à jours” qui détruisent progressivement cette foi. Il faut garder la foi et faire confiance à Dieu

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France