Le “vivre ensemble” est-il possible sans histoire commune ?

Le ministère de la Culture semble penser que oui. On lui souhaite d’avoir raison où nous pourrions tous le payer très cher dans les prochaines décennies :

Source : RB

Autres articles

29 Commentaires

  • marie france,sorti des drapeaux , 8 Sep 2015 à 22:56 @ 22 h 56 min

    il devrait y avoir une affiche :NON ILS NE SONT PAS D ORIGINE GAULOISE MAIS TOUS DESCENDENT DU VIOLEUR ASSASSIN EGORGEUR CONQUERANT PEDOPLHILE MAHOMET

  • marie france,sorti des drapeaux , 8 Sep 2015 à 23:01 @ 23 h 01 min

    Ou encore la belle analyse de MONSEIGNEUR LASLO : CE NE SONT PAS DES REFUGIES C EST UNE INVASION

  • jejomau , 8 Sep 2015 à 23:05 @ 23 h 05 min

    Une chose est sûre : aucun de mes ancêtres ne descend de la Guyane !

  • peripathos , 8 Sep 2015 à 23:26 @ 23 h 26 min

    Le mini stère a tort bien sur .

    Ce serait comme le mariage ou le con-cu-binage entre parfaits inconnus que tout opposerait

  • Pascal , 8 Sep 2015 à 23:33 @ 23 h 33 min

    L’histoire commune ou la possession en commun d’un riche legs de souvenirs…

  • Charlie , 9 Sep 2015 à 0:10 @ 0 h 10 min

    Non il y a eu les invasions barbares aussi. J’ai jamais entendu dire que les francs les Huns et les vikings étaient des bisounours qui prônaient le vivre ensemble.

    Les changements de civilisation, c’est pas toujours agréable pour ceux qui les vivent.

    Je note que dans nos ministres, on a un espagnol, une marocaine, une coréenne, une indépendantiste guyanaise etc… Le jour où Paris deviendra Beyrouth 1975, je ne doute pas que ces mondialistes seront les premiers à faire partie de la diaspora.

  • katastrov , 9 Sep 2015 à 8:32 @ 8 h 32 min

    Le problème c’est qu’ils confondent tout. Un français sur quatre est surement issu de l’immigration, mais de l’immigration espagnole, italienne, portugaise, polonaise bref européenne. Rien à voir avec les déchets qui nous viennent d’Afrique depuis cinquante ans. C’est bien sur voulu cette confusion, pour nous faire avaler l’islam.

Les commentaires sont fermés.