Thierry Solère : “Si Morano continue à tenir ce genre de propos, elle ne pourra pas rester” chez les Ripoublicains

Nadine Morano n’a pas voulu céder : elle a donc été privée ce mercredi de son investiture pour les régionales, après son refus d’envoyer une lettre d’excuses pour ses propos controversés sur la France, “pays de race blanche”. Des dires qui pourraient à terme conduire à son exclusion du parti, si elle persiste, à en croire le députe des Républicains, Thierry Solère, qui était invité de BFM TV ce mercredi soir :

Articles liés

27Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HuGo , 8 octobre 2015 @ 8 h 53 min

    pov’ républicains….d’ailleurs, aiment-ils la France ? J’entends d’ici, tant offusqués qu’ils se montreraient, leurs cris d’orfraie à l’ouïe de cette simple question !!!

  • jpr , 8 octobre 2015 @ 9 h 16 min

    Déjà qu’ils ne sont plus très nombreux, mais qui donc va désormais rester chez les ripoublicains à part les franc-macs et les vendus aux américains ?

  • von Reisner , 8 octobre 2015 @ 9 h 33 min

    Nadine Morano (dixit Tierry Solère) : elle a donc été privée ce mercredi de son investiture pour les régionales…
    Oui et le parti Républicain (quoi que) qui s’était privé de milliers d’adhérents après sa défaite de 2012 et de millions d’électeurs, en rajoute aujourd’hui une couche.
    Au lieu de jouer les pères la morale vous feriez bien d’entendre votre base électorale “naturelle” qui en a plus qu’assez de vos aplatissements constants devant une gauche fossoyeuse de la France (Les petits Moix et autres Cohen…).
    Perdre son temps de télévision pour des problèmes aussi minuscules est significatif de la hauteur de vue des politiciens de votre trempe !
    En évinçant Nadine Morano vous venez de faire un coup de maître… détourner quelques milliers d’électeurs supplémentaires de la candidature de N. Sarkozy qui rame une fois de plus à contre-courant.
    Il joue de plus en plus souvent à qui gagne aujourd’hui (du moins le croit-il) perdra à la fin !

  • ras le bol , 8 octobre 2015 @ 10 h 09 min

    Il est évident que Sarkozy fait le nettoyage pour limiter les candidats aux primaires !!!
    Pécresse chez Bourdin évoquait ce matin : le “pacte républicain” !!!!!
    Ils nous fatiguent ! Tous. A zapper !

    Que les Français réfléchissent et réagissent, ce sont “eux” (herpès)qui sont à l’origine de la destruction de la France, ce sont “eux” qui ont imposé le coup d’état en faveur des américanisés de Bruxelles en violant le “non” français du référendum sur la Constitution européenne ! Ils se sont assis sur la Souveraineté de la France !!!!
    Leurs discours sont destinés à semer la discorde entre patriotes français qu’ils renomment “fascistes” ! Voire pire. Leurs leçons sont bien apprises !

  • emmanuel , 8 octobre 2015 @ 10 h 10 min

    Cette affaire Morano démontre une fois de plus que les “Républicains” ne servent qu’une seule chose: leurs propres intérêts.
    Ce n’est pas monsieur Solère, qui a maintenu sa candidature contre son parti pour garder sa petite place grassement payée, qui va nous faire la morale!
    Dehors les hypocrites et les intrigants!
    Du sang neuf, vite! Et des élus qui SERVENT avant de SE SERVIR!

  • Tonio , 8 octobre 2015 @ 10 h 20 min

    Ce qui est extraordinaire c’est qu’il faut que de Gaulle l’ai dit avant Morano pour que les gens admettent cette lapalissade: et si la France n’a pas été historiquement peuplée d’abord, et pour longtemps, par des blancs, qui habitait le pays avant eu eux ? Qui alors ? Pas des Africains pour les raisons qu’on sait; pas des Asiatiques, pas des Aztèques, ni des Papous: conclusion ? Nadien a raison même sans le général! Et je voudrais savoir qui dans ce pays a reçu le droit immémorial de définir pour chaque conscience le bien et le mal, l’honnête et le véreux, le beau et le laid, le juste et l’injuste?
    Et je voudrais savoir qui dans ce pays a reçu le droit immémorial de définir pour chaque conscience le bien et le mal, l’honnête et le véreux, le beau et le laid, le juste et l’injuste?
    Pas Hollande, pas Valls, pas Cazeneuve quand même !
    Ah!, si, Méluche, un peu…. mais lui on le sait de tendances totalitaires.
    Race ou pas, ce que craignent les socialistes dans les mots, c’est ce que les mots leur cachent.

    La révolution a bien essayé de modeler les consciences et supprimant les âmes et en contraignant le langage; elle n’y a pas réussi puisqu’il a fallu réintroduire “l’Être suprême” et son culte pour donner des bases à la morale que l’athéisme avait balayée avec la religion: hé! oui, tout se tient dans ce bas monde.

  • jejomau , 8 octobre 2015 @ 10 h 49 min

    Nadine MORANO a RAISON !!! N’en déplaise à J.J Bourdin et à sa “race universelle humaine” !

    C’est WIKIPEDIA qui le dit ! (article : “Blanc (humain)”)

    “Le terme Blanc (dit également « europoïde », « caucasien » ou encore « caucasoïdes ») est employé, dans le langage courant, pour désigner des êtres humains caractérisés notamment par une couleur de peau claire. Le terme est généralement employé pour désigner les individus présentant des caractéristiques physiques de type européen1, qui sont historiquement celles des populations européennes et d’autres régions aux alentours. La définition d’un « individu blanc » diffère sensiblement d’après les contextes historiques, légaux, culturels, et géographiques.

    D’un point de vue biologique, la peau blanche est une adaptation génétique issue de la sélection naturelle favorisant la synthèse de la vitamine D en milieu faiblement ensoleillé en permettant une pénétration plus profonde des rayons de soleil dans l’épiderme du fait d’un taux de mélanine plus bas. Les latitudes tempérées sont moins soumises aux risques liés au rayonnement ultraviolet, à l’inverse des milieux fortement ensoleillés dans lesquels les individus ont la peau noire”

    …….

    “On parle parfois de « RACE BLANCHE » à propos de cette population”.

    Bien sûr : “la pertinence de la classification de l’humanité en races différentes, est remise en question par UNE PARTIE des anthropologues, des biologistes et des généticiens” …..

    MAIS : “La notion de « blanc » ou « race blanche » en tant que population majeure en contraste aux origines non-blanches ou « de couleur » remonte au XVIIe siècle”

    Ainsi : “Selon Marc Sauter (1952), « pour l’anthropologiste, les frontières que tracent le géographe et l’historien ne signifient pas grand-chose… En fait, sur le plan anthropologique, l’Europe déborde largement les mers méridionales, la chaîne du Caucase et les steppes russes pour englober toute une humanité. RACIALEMENT, l’Europe est partout où la peau de l’homme est blanche ».

    j’en informe vite “les républicains” !!!!

    http://www.republicains.fr/contact

Les commentaires sont clôturés.