Entre 7 000 et 20 000 manifestants contre la dénaturation du mariage à Bordeaux

“La manif pour tous” qui avait lieu ce samedi à Bordeaux a rassemblé 7 000 personnes selon la préfecture, 20 000 selon les organisateurs. Parmi les manifestants, quelques élus ont été identifiés par le quotidien Sud Ouest : les adjoints au maire Véronique Fayet (MoDem), Brigitte Collet (UDI), Jean-Charles Palau (UMP) mais aussi le conseiller municipal Maxime Sibé (UMP) et l’ancienne député UMP Chantal Bourragué.

Une contre-manifestation pro-“mariage” gay a, quant à elle, attiré 2 500 participants selon la préfecture, 3000 selon les organisateurs. Y ont été aperçus les député PS Vincent Feltesse et Conchita Lacuey, le maire-adjoint Fabien Robert (MoDem) et l’adjoint au maire de Bordeaux Michel Duchène sont présents.

Les deux défilés ne se sont pas rencontrés, leurs parcours dans le centre de Bordeaux étant bien entendu distincts. Dans un petit livret remis aux participants, “la manif pour tous” demandait “aux participants de ne répondre ni aux provocations, ni aux journalistes, sauf par de grands sourires”. En effet, “le fait de manifester contre le projet de loi Taubira est soumis à une telle présomption d’homophobie qu’il est préférable de laisser des porte-parole formés et entraînés répondre aux médias”.

Et en cas “d’irruption de (militantes féministes) Femen en petite tenue” ou “d’irruption de Caroline Fourest, “restez souriants devant les invectives (…), cherchez la discussion et, à défaut les forces de l’ordre”, conseillait le texte.

Autres articles

4 Commentaires

  • ranguin , 10 décembre 2012 @ 8 h 54 min

    Ce qui me gène c’est d’appeler cela “un mariage”.
    J’ai personnellement des amis homosexuels, qui vivent en “ménage” et qui ont eu des enfants avant de choisir leur mode de vie de plus ils ne demandent pas le “mariage”.
    Les enfants sont-ils heureux ? Je ne saurai le dire, je ne saurai pas affirmer le contraire.
    Sont-ils aimés ? surement.
    Le mariage existe depuis la nuit des temps et comprends l’union de deux sexes bien distincts pour former une famille avec ou sans enfants. C’est la nature.
    Le contre nature devrait s’appeler autrement. C’est froisser la sensibilité des croyants de toutes confessions d’imposer ce terme de “mariage” à cette union.
    Père et mère sont la base d’une famille consacrée ou non par la religion.
    Père père ou mère mère ne peut être un mariage. Ce n’est qu’un contrat de vie.

  • BUREAU , 10 décembre 2012 @ 11 h 06 min

    Bonjour Ranguin,
    Que de bon sens. On se demande si la gauche n’a pas fait cette proposition de mariage pour divertir les esprits et détourner l’attention sur leurincompétence. Moi aussi, je connais des ménages d’homos, mais sans enfant. Ils ne demandent pas le mariage. Et c’est sans arrière pensée que je leur aurais confié la garde de mes enfants. Quand on parle mariage homo, on s’imagine tout de suite une fête des grandes folles de la gay pride.
    Cordialement

  • macha , 10 décembre 2012 @ 18 h 03 min

    ca fait aussi penser au mariage de coluche (en femme) et thierry Le Luron , sauf que pour eux c etait un gag , la malheureusement ca risque de devenir une sombre realité , si les gochobobolatres ne reviennent pas a la realite

  • Jean-Pierre , 10 décembre 2012 @ 21 h 58 min

    Attention !!!

    La Barjo (“humoriste” autoproclamée) fait de la chasse anticatho pour la manif du 13 janvier et en appelle à un pacs amélioré !!!

    Il faut dénoncer cette jobarde et demander aux associations organisatrices de l’exfiltrer et l’empêcher de prendre la parole le 13 janvier !

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/12/13-janvier-le-rejet-et-lostracisme-ne-sont-pas-les-meilleurs-outils-pour-forger-lunit%C3%A9.html#comments

Les commentaires sont fermés.