Île-de-France : la future interdiction des feux de cheminées fait grincer des dents

A partir du 1er janvier 2015, les habitants d’Île-de-France n’auront plus le droit de faire du feu dans une cheminée à foyer ouvert. Cette décision vise à réduire l’émission de particules fines. Elle est cependant contestée par de nombreux consommateurs et par les professionnels du secteur :

Lire aussi :
> Interdiction du feu de cheminée : la bêtise écologiste n’a plus de limite

Autres articles

29 Commentaires

  • fleurdenavet , 8 décembre 2014 @ 13 h 43 min

    Décidemment les politiques veulent nous ôter toute joie de vivre. Plus de feu dans le cheminée, plus de crèche, plus d’église, plus de vin, plus de cigarette, plus de fromage au lait cru, plus de foi gras etc etc…. plus de plus de…… Tous ces gens qui se pensent importants ne nous respectent pas et nous étouffent. Que va-t-il nous rester ?????? Un suicide collectif ??????

  • ranguin , 8 décembre 2014 @ 14 h 03 min

    Au non de quoi ?
    Pour les crèches et le sapin c’est au non de la laïcité (j’y croirai le jour où pour cette même laïcité on interdira l’abattage rituel).
    Les feux de cheminée c’est pour les micro particules (dans la limite où depuis des années nos parents se sont chauffés avec ces mêmes particules)
    Le diesel, il faut privilégier une industrie qui ne marche qu’avec les subsides de l’état.
    L’état français veut laver plus blanc que blanc. Vive Coluche.

  • Goupille , 8 décembre 2014 @ 14 h 38 min

    Désobéissance.
    Point final.

  • jsg , 8 décembre 2014 @ 15 h 32 min

    Les feux de bois, hi,hi,hi… après nous avoir martelé que le bois était le combustible idéal…
    alors que tout le monde sait que le bois qui brûle, ça pue, ça pique les yeux, bref… Dans les campagnes, on le voit bien, au petit matin, des nuages de brume et cette odeur caractèristique, ça sent la campagne… Et si on rajoute le chant du coq qui s’occupe de son harem, alors ce serait une pollution sonore ?
    Bon à Paris, le nouveau maire sous son air bonasse, commence à gonfler pas mal de gens.
    Les voitures interdites, les feux de cheminée, interdits, les diesel interdits. (seuls les camions à pédales seront tolérés…) – l’ancien élu n’a pas osé-
    Et les chiens qui crottent sur les trottoirs, et les SDF dont ce gouvernement ne sait que faire.
    Bref, d’autres arrêtés sont dans les cartons :
    – La chasse aux flatulences qui seront punies grace à des brigades équipées de détecteurs mobiles.
    – Les toilettes publiques seront munies de papier toilette double face… pour faire des économies.

    La vie est belle, elle y croit le belle Hidalgo…

  • Pascal , 8 décembre 2014 @ 17 h 03 min

    Les inserts qui seront autorisés en dehors de Paris intra-muros sont une très importante source d’incendies.

  • polémarque , 8 décembre 2014 @ 18 h 27 min

    On est porté à penser que ce sont des traîtres (affaire Mistral, Alsthom etc), mais finalement, ce sont peut-être des fous.

  • fleurdenavet , 8 décembre 2014 @ 18 h 58 min

    (jsg) vous écrivez : “alors que tout le monde sait que le bois qui brûle, ça pue, ça pique les yeux, bref… Dans les campagnes, on le voit bien, au petit matin, des nuages de brume et cette odeur caractèristique, ça sent la campagne…” est-ce une plaisanterie ????? Je ne sais pas où vous avez été cherché cela mais le bois ne pue pas en aucune façon, cela ne pique pas les yeux non plus. Une flambée c’est beau, reposant, c’est conviviale et plus encore…..
    Vous n’avez pas dû faire de flambée bien souvent. Quant à la brume du matin, à l’automne c’est normal et au printemps ou l’été c’est souvent de la brume de chaleur.

Les commentaires sont fermés.