Île-de-France : la future interdiction des feux de cheminées fait grincer des dents

A partir du 1er janvier 2015, les habitants d’Île-de-France n’auront plus le droit de faire du feu dans une cheminée à foyer ouvert. Cette décision vise à réduire l’émission de particules fines. Elle est cependant contestée par de nombreux consommateurs et par les professionnels du secteur :

Lire aussi :
> Interdiction du feu de cheminée : la bêtise écologiste n’a plus de limite

Articles liés

29Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ranguin , 8 décembre 2014 @ 19 h 48 min

    Si l’on veut éviter les incendies : plus d’allumettes, plus de gaz, plus d’essence, plus de chiffon (cocktail célèbre). Et surtout il ne faut pas péter devant une flamme.

  • Pascal , 8 décembre 2014 @ 20 h 05 min

    Je voulais dire que dans les villes autour de Paris où les foyers ouverts seront interdits mais les foyers fermés (dont les inserts) autorisés, en plus d’un coût de quelques milliers d’euro pour l’installation de l’insert, les risques d’incendie seront très largement augmentés du fait de la température extrêmement élevé dans le conduit de l’insert. L’insert, c’est le cauchemar des assureurs !

  • Yves Tarantik , 8 décembre 2014 @ 20 h 23 min

    Que ne ferait-ils pas pour emmerder le monde au lieu de faire leur travail d’élus !
    Prétentieux et c…

  • phildorm , 8 décembre 2014 @ 23 h 47 min

    C’est drôle. Ailleurs qu’à Paris, ça ne pollue pas. On nous prend vraiment pour des billes (de bois)

  • passant , 9 décembre 2014 @ 3 h 10 min

    La vraie raison serait l’ utilisation dangereuse que font les immigrés africains de la cheminée.

  • miette , 9 décembre 2014 @ 8 h 08 min

    Les foyers fermés échapperont au couperet de Madame Hidalgo, et les foyers ouverts seront interdits. Quelle différence pour la fumée qui sortira de la cheminée ?
    Effet d’annonce, un bonbon pour l’électorat écolo qui, pourtant ne représente pas grand chose.

  • miette , 9 décembre 2014 @ 8 h 11 min

    il suffirait de supprimer les cheminées dans les foyers pour africains ou les locations.

Les commentaires sont clôturés.