80% des lecteurs de Nouvelles de France tentés par l’exil fiscal/idéologique, 15% décidés à passer à l’acte dans les mois prochains

À la question “Pensez-vous quitter un jour le territoire pour fuir notre enfer fiscal ?” posée par Nouvelles de France depuis le 26 décembre 2012, 2 647 lecteurs ont bien voulu répondre. Inutile de préciser que ce sondage, réalisé sans échantillon représentatif, n’a par conséquent qu’une valeur indicative. 35% des répondants (916) répondent “Non, même si ce n’est pas l’envie qui manque…” Eux voudraient bien mais ne peuvent pas ou ne se résolvent pas à faire le pas. 30% (790) sont davantage décidés et ont choisi de cocher : “Oui, mais je ne sais pas quand.” 20% (529) assurent que “non”, ils ne quitteront pas la France, “patriotisme oblige… Et puis, il n’y a pas que l’argent dans la vie !” Enfin, 15% (412) confient que “oui”, leur départ “n’est plus qu’une question de semaines/mois”.

Des résultats étonnants même si, vu les catégories professionnelles déclarées par nos lecteurs, il est évident que ce sont eux qui règlent et qui règleront la note laissée par les socialistes et les Verts. Ils n’en ont pas envie et on les comprend. Une partie d’entre eux se demande d’ailleurs si nous sommes encore en France, si la France existe encore, bref, si ça vaut le coût d’y rester. L’énorme “Manif pour tous” de dimanche devrait les rassurer en partie, ce qui n’exclut pas de se préparer au pire en préparant soigneusement son expatriation. Et pour nos lecteurs que plus rien n’arrêtera, bon vent… envoyez-nous vos témoignages, nous les publierons avec plaisir !

Articles liés

10Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Henri , 24 janvier 2013 @ 10 h 09 min

    On ne quitte pas son pays , même et surout aund il va mal suite aux ecès d’une caste qui se croit intouchable.
    Il faur rester avec nos compatriotes, vicitmes de ce matraquage idéologique éhonté , voir les médias et résister, oui rentrer en résistance par tous les moyens dont nous diposons, résistance en manifestant mais cela e suffit pas , résistance morale, , résistance spirituelle..
    Devant le triomphe apparent de ce nihilisme ordinaire qui veut supprimer tous les liens qui relient l’homme à la transcendance n’y voyant qu’assujettissement et le prive ainsi de la rencontre avec ce qui peut donner sens à sa vie Que faire ? Le découragement peut nous gagner devant son irrésistible avancée, Ne peut –on pas dire Les riches, ( sous entendu les médias, ils ont beau avoir la puissance, ils n’ont pas le talent »c’est à dire e talent qui permet de fonder et durer.) Si, nous comprenons vraiment que le mal n’est qu’un masque qui vit à nos dépens,( il peut hélas certes détruire) et que le nihilisme ou son apologie sournoise , auront beau envahir notre environnement avec l’appui de ce monde, nous devons savoir qu’il ne peut rien fonder en dehors de son aptitude à détruire, et qu’il a justement besoin du « corps » du bien pour exister, que sa puissance s’évanouira le jour où nous le démasquerons. Le combat continue

  • Henri , 24 janvier 2013 @ 10 h 11 min

    “On ne quitte pas son pays , même et surtout quand il va mal suite aux excès d’une caste qui se croit intouchable”.

    Excusez moi pour les fautes de frappe du texte précédent

  • JSG , 24 janvier 2013 @ 10 h 44 min

    Exact, quand on se sent français par ses origines, ou par conviction, on résiste, et on se bat pour ejecter ceux qui veulent s’accaparer 2000 ans d histoire, faire leur nid comme les coucous, dans celui des autres.

Les commentaires sont clôturés.