L’arrêté interdisant son spectacle à Nantes annulé en référé : Dieudonné glisse une grosse quenelle à Valls et au système

Le tribunal de Nantes vient d’annuler en référé l’arrêté interdisant le spectacle de l’humoriste controversé Dieudonné jeudi soir. Cette représentation doit donner le coup d’envoi d’une méga-tournée dans toute la France.

“C’est une suspension de l’arrêté qui a été rendue”, a déclaré Jacques Verdier. “C’est donc une victoire totale et complète en ce qui concerne Dieudonné M’Bala M’Bala.”

Manuel Valls doit désormais s’attendre à être ridiculisés plusieurs fois par semaine, à mesure que les arrêtés d’interdiction des maires pris sur la base de la circulaire du ministre de l’Intérieur seront annulés par la justice – encore indépendante – de notre pays.

Il est également à prévoir que des groupes juifs extrémistes tentent de créer des troubles à l’ordre public à chaque représentation de Dieudonné afin de faire évoluer la jurisprudence. Affaire à suivre.

Addendum 14h55 : BFM TV annonce que Manuel Valls vient de saisir le Conseil d’État en urgence. Sur le plateau de la chaîne, Ruth Elkrief évoque un “camouflet” pour le ministre de l’Intérieur.

Addendum 15h10 : Le Conseil d’État va se réunir en référé à 17h. Pour Dieudonné, il semble que l’institution refuse de prendre son temps, comme elle le fait d’habitude.

Réaction de Dieudonné sur Twitter :

Addendum 15h34 : Deux escadrons de gendarmes viennent d’arriver devant le Zénith de Nantes où des fans sont déjà présents pour acheter leurs billets. 5 600 billets sur 6 300 ont déjà été vendus.

Autres articles

6 Commentaires

  • Gisèle , 9 Jan 2014 à 14:57 @ 14 h 57 min

    Ridiculiser , se moquer ….. Comment voulez vous que cela s’arrête ???
    Et si l’humour était manié avec respect tout en ciblant justement la personne visée ?
    Croyez vous qu’ils aient besoin de nous pour être ridiculisés ?? ils y arrivent très bien tout seuls .

  • ranguin , 9 Jan 2014 à 15:56 @ 15 h 56 min

    Si j’étais acteur, je prendrai certainement Valls comme attaché de presse. En 15 jours il a fait de Dieudonné un “humoriste” incontournable.

  • LUC+ , 9 Jan 2014 à 16:47 @ 16 h 47 min

    Trop tard @ ranguin …. il est déjà attaché ETERNELLEMENT A ISRAEL !

  • calitu2b , 9 Jan 2014 à 16:56 @ 16 h 56 min

    Si on avait du tout censurer il y en aurait eu plus d’un qui n’aurait pu exercer son métier corrèctement et librement et se retrouver sous les barreaux,il ne faut pas oublier avant tout que se sont des humoristes qui tournent tout en dérision, certains humoristes en ont dit des betises mais les ministres n’allaient pas chercher midi a quatorze heure,les polémiques étaient mise de coté mais c’était une autre époque plus sereine ,ce qui n’est plus le cas dorenavant ,les ministres ont d’autres choses à faire que de s’impliquer dans des affaires de censures de spectacles,ce n’est pas le role d’un ministre de jouer sur ce terrain là, si tort il y a,la justice est là pour remplir plainement son role ,n’empeche que Manuel Walls s’est fait prendre dans cette affaire à son propre piège,il a confondu le pouvoir politique et le pouvoir judiciaire,voila ou mène l’amateurisme, une machine a été mise en route elle n’est pas prète de s’arreter,le bras de fer est maintenant engagé entre ces deux personnages,…………….

  • LUC+ , 9 Jan 2014 à 17:05 @ 17 h 05 min

    NON il a crut que la France entière était socialiste ET ATTACHEE ETERNELLEMENT A iSRAEL nuance !

  • Charles , 9 Jan 2014 à 17:55 @ 17 h 55 min

    Ils sont complètement stupides.
    Ils ont transformé Dédé en Jeanne d’Arc.

    Maintenant,Vals de gaz (VDG)fait venir les escadrons de gendarmerie,
    alors que le conseil d’état se réunit en urgence pour la première fois,
    ceci a quelques heures du début du spectacle.

    Comment VDG peut-il anticiper une décision de justice au point
    de lancer des moyens de gendarmerie considérables avant le rendu du jugement.

    Quelque soit l’issue,le dommage sera considérable pour les clowns du Pédalo.
    1.Si le conseil d’état valide l’annulation de l’interdiction,VDG prend une quenelle.
    2.Si le conseil d’état retourne le dernier jugement,la justice est décrédibilisée.

    Dans le cas no 2,cela provoquera des émeutes à caractère ethnique:
    Jeunes Noirs & jeunes Musulmans alliés contre Gendarmes Blancs….
    Les jeunes noirs camerounais seront les plus motivés pour se défouler de leurs frustrations.
    Le litige va prendre des dimensions internationales avec le soutien des populations africaines
    (sud et nord saharienne) pour Dieudonné contre les méchants VDG-PFL.

    En psychologie des foules ,le rire collectif fait partie des soupapes de compensation.
    Les moqueries/pitreries ont une fonction sociétale évidente de pacification/défoulement.
    Les interdire constitue une première historique.

    Si dédé commet des délits lors d’une séance,la justice doit le poursuivre
    APRES avoir constaté le délit et pas AVANT.
    Elle ne peut pas interdire un spectacle précis (date ,lieu)
    pour un délit qui n’est pas encore commis….

    Si des séances antérieures justifient des poursuites,celles ci donnent lieu
    a des jugements et des condamnations selon les règles prédéfinies (définition du pénal).
    Ensuite,il se peut que les condamnations soient de nature a faire stopper
    les spectacles suivants pour éviter de nouvelles condamnations.

    In fine,le PB est que VDG ni son chef ,PFL(Pierre François Laval) n’ont une expérience minimale des codes de comportements en Afrique et chez les africains,
    donc chez les Français qui se réclament de l’Afrique.

    Nous allons basculer dans l’irrationnel d’un conflit “ethnicisé” de par la faute de VDG-PFL.
    Nous allons vers des actes de révoltes urbaines tout azimuth,pires que en 2005.

    Félicitations aux 2 clowns VDG & PFL
    Voitures incendiées,batiments publics brûlés etc etc
    Des millions € de dégats en perspective sous les yeux du monde héberlué…

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France