Le scandale Dieudonné ? La faute à Taddeï, accuse Rue 89 !

Dans une tribune publiée par Rue89, Laurent-David Samama s’interroge : “Et si Frédéric Taddeï portait une responsabilité dans l’explosion du phénomène Dieudonné ?”

La pseudo-démonstration est vite faite. Après avoir pleurniché sur “une France où l’air devient peu à peu irrespirable, où la tolérance recule”, l’ex-rédacteur en chef du journal communautaire juif L’Arche Mag accuse “le présentateur de ‘Ce Soir où jamais’ (de porter) une responsabilité dans l’avilissement du débat public”, de n’être “en rien étranger aux millions de vues faites par Dieudonné sur YouTube”.

Bouc émissaire. “En persistant à inviter tous les assassins du vivre-ensemble de l’Hexagone sur la durée (Nabe, Soral, Ramadan, Dieudonné, Bouteldja, j’en passe et des plus pitoyables), Taddeï, anar zinzin et par conséquent véritable homme de convictions, a permis de faire émerger des leaders d’opinions là où il n’y avait que des esprits malades, détruisant la République. Il a tendu le micro à ceux que personne ne voulait entendre. Il a offert de la médiatisation à des microphénomènes stupides et déviants.” Sic.

“Résultat ? Les voilà aujourd’hui stars vérolant l’Internet, inondant le réseau de leurs délires, propageant sans se cacher la haine de l’Autre.” Laurent-David Samama conclut son délire par ces mots : “La cravate négligemment nouée, les cheveux ébouriffés, Taddeï est assis devant l’œil rouge de la caméra. Il attend. Que ses invités détruisent le vivre-ensemble. Que la République recule, que le monde se défasse.”

En résumé, la crise et le ras-le-bol général, ce n’est pas la faute de l’oligarchie, c’est la faute à Taddeï !

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen