“Allo Jean-Jacques ? Allo ?” | Un enseignant témoigne que ses élèves justifient l’attentat de Charlie Hebdo

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KJmGLJVaCM4

Source : Fdesouche

Autres articles

47 Commentaires

  • Guy Marquais , 9 Jan 2015 à 8:24 @ 8 h 24 min

    Il est probable que la foule dans nos églises aurait plus de signification que les défilés derrière le PC, parti républicain s’il en est !
    Mais ne compliquons pas les choses. Amateur de Westerns depuis mon enfance , je sais bien que le Ranch attaqué doit d’abord se barricader et approvisionner ses vieux flingues… avant de discuter avec les indiens.
    Là comme ailleurs ( suivez mon regard) c’est le premier qui tire qui a gagné!

  • vikinglenormand , 9 Jan 2015 à 8:33 @ 8 h 33 min

    Ce que nous avons entendu de ce professeur est une goutte d’eau,faire un sondage aupres de musulmans pour leur demander ce qu’ils pensent des dessins de Charlie concernant le Prophète ,je vous assure que nous ne serions pas surpris par leurs déclarations.

  • Guy Marquais , 9 Jan 2015 à 8:34 @ 8 h 34 min

    France unie ? oui mais observez bien les manœuvres de la gauche bobo pour retourner ces événements à son profit, se servant non pas des victimes comme telles mais de la spécificité de ce Charlie qui n’est souvent défenseur que des libertés de ceux qui pensaient comme lui. Les autres sont injuriés et tournés en dérision, ce qui est pire !

  • Austrasien , 9 Jan 2015 à 9:10 @ 9 h 10 min

    Arrêtez de pleurer, rangez vos mouchoirs et nettoyez vos armes, nous sommes en guerre!

  • jpr , 9 Jan 2015 à 9:49 @ 9 h 49 min

    Je n’avais pas remarqué, à la vue des documents officiels sur la natalité, la vogue de ce prénom : Charlie. Ce matin ma poissonnière et la caissière de la grande surface affichaient “Je suis Charlie”. Je croyais qu’elles s’appelaient Isabelle et Béatrice. Je croyais aussi que Charlie était un prénom masculin ; je me suis dit que l’idéologie du genre avait donc fait de nouvelles victimes. J’avais lu aussi que l’un des prénoms les plus en vogue dans la France profonde et banlieusarde était Mohamed. Aussi, j’ai compris subitement la signification de ce “Je suis Charlie” : cela veut dire “Je suis aveugle et j’en suis fier”.

  • Aurore44 , 9 Jan 2015 à 10:22 @ 10 h 22 min

    JJB, encore une fois raccroche son auditeur alors que celui ci ne fait que dépeindre la réalité bien trop sombre et trop “stigmatisante” pour lui. Ca suffit, il faut se réveiller Mr Bourdin et sortir du politiquement correct, les jeunes des banlieues et pas que, ne se controlent plus, et bientot se retourneront contre nous. C’est inadmissible d’entendre des choses pareils, de voir sur les réseaux sociaux des “bien faits” pour Charlie Hebdo ! Au dela de la liberté d’expression au coeur de l’attentat cette fois ci, c’est un pb d’identité nationale, de montée de l’extremisme, et d’islamisation extremiste de la France qui progresse, et cela commence par nos jeunes. Que font les pouvoirs publics ?? au lieu de tirer sur tout ceux qui dénoncent, on ferait peut etre mieux de les écouter, et de les prendre en considération plutot que de les enfermer dans une cage.

  • Alainpsy , 9 Jan 2015 à 11:03 @ 11 h 03 min

    Bourdin édulcore et relativise en permanence. Ici, il dit “oui mais c’est une minorité” et l’enseignant répond “non, malheureusement ça n’est pas une minorité”. En fait Bourdin fait partie d’un système qui fonctionne à l’identique:
    vous lui donnez un fait divers grave, il l’isole, vous lui en donnez dix il les édulcore, vous lui en donnez cent il les relativise. Toute la gauche opère ainsi, dans ces classes c’est l’islam modéré et cet enseignant est lucide, contrairement à ses collègues, il est courageux aussi, il a dit: “c’est la France de demain”, en fait ces ados de la diversité trouvent ces assassinats tout à fait justifiés, c’est ça la vérité, et on s’en était aperçu avec les messages sur internet, twitter etc…il y a une jeunesse, importante, et c’est pas une minorité, qui approuve et qui se sent vengée. Et cette jeunesse on ne la verra pas au journal de 20 heures où le mensonge est roi. Ces “chances pour la France” vont être son pire cauchemar. Commençons par arrêter l’immigration de toute urgence, les enfants de l’islam modéré vont être des fous furieux. A la fin du reportage Bourdin, j’ai cliqué sur le témoignage de cette prof qui a écrit :
    “madame vous êtes une prof de merde”, son témoignage est accablant, terrifiant. D’autre part, je vous invite tous à visualiser sur youyube le dernier clip du rappeur islamo-racaille “médine”, c’est une véritable honte, comment Est-ce possible que les gosses des cités voient ça. Demain sera d’une violence inouie, on vient de monter les premières marches.

Les commentaires sont fermés.