Face of the city

Face of the city

Pour mieux vendre ses collections, mieux vaut “coller” à sa cible, laquelle, pour Benetton, est couleur et diversité ! C’est ainsi que  la célèbre marque italienne vient d’inventer le mannequin qui n’existe pas.

A partir de statistiques démographiques. Benetton a défini les origines majoritaires des femmes vivant dans les six principales  capitales de la mode, Londres, New York, Tokyo, Paris, Milan, Berlin. Puis des photographes ont pris le relais sur le terrain pour rendre compte de l’hétérogénéité physique de ces dames. Les portraits obtenus ont été combinés à l’aide d’un algorithme pour créer  le portait-type de la femme parisienne ou londonienne à l’aide des couleurs de peau, formes des yeux, du nez, types et couleurs des cheveux et formes du visage les plus répandus, etc.

Articles liés