Un député UMP condamne l’immigration et assume ses propos

Chantal Brunel, député UMP de la 8ème circonscription de Seine et Marne a déclaré “il faut rassurer les Français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée. Après tout remettons-les dans les bateaux!” Cette phrase à fait l’objet de condamnations morales de la part du Parti socialiste qui n’a pas hésité à jeter l’anathème sur Chantal Brunel.

Martine Aubry, Premier secrétaire du Parti socialiste a estimé dans le 20 Minutes que “c’est une négation de la France qu’on aime

Pour sa part, Chantal Brunel a procédé à une mise au point de ses déclarations sur son blog :

“Mes propos liés à l’immigration clandestine issue des pays de la Méditerranée, prononcés à l’Assemblée Nationale,  ont fait l’objet d’un raccourci. Toutefois, le sens de mes paroles ne change pas: la France n’est pas en mesure d’accueillir le flux d’immigrés clandestins issu de la rive sud de la Méditerranée, et l’Europe doit au plus vite trouver une solution concertée avec l’Italie afin que ces populations soient reconduites dans leur pays dans les meilleures conditions possibles. En aucun cas je n’ai voulu signifier que ces clandestins repartent chez eux sur les mêmes bateaux, ces bateaux sur lesquels ils risquent à chaque instant leur vie. Mais je le dis clairement: ils doivent cependant faire l’objet d’une procédure de rétention suivie d’une reconduction aux frontières de leur pays d’origine. Nous devons accélérer les délais des procédures juridiques.

Cessons de nous voiler la face: la France ne peut accueillir délibérément des populations à qui elle n’a – en fin de comptes et malheureusement – rien à offrir.

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen