Rencontre avec Frauke Petry, la femme politique qui veut sauver l’Allemagne de la submersion migratoire

Ce portrait diffusé mardi soir dans le JT de 20h de France 2 a évidemment vocation a faire trembler dans les chaumières et pourtant, Frauke Petry, la patronne de l’AfD, la 3e force politique outre-Rhin, n’est pas une nazie, mais une Allemande attachée à son pays :

Autres articles

20 Commentaires

  • FIFRE Jean-Jacques , 9 Mar 2016 à 14:41 @ 14 h 41 min

    Elle défend son identité.
    Elle ne veut pas d’Islam chez elle.
    Elle condamne la politique migratoire laxiste.
    Elle veut sortir de l’Euro.
    En quoi est-elle différente de Marine Le Pen ?
    C’est une patriote de son pays, c’est tout et en cela elle mérite d’être écoutée et considérée, n’en déplaise à tous ces journalistes dont la sémantique est foireuse et la rhétorique est celle des aveugles ou des traitres.

  • Charles , 9 Mar 2016 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Notre avenir et celui de nos descendants n’est pas l’UERSSde l’empire.
    Notre avenir n’est pas une fédération germano-slamiste dirigée de Berlin.

    Notre avenir est une alliance confédérale entre nations européennes.
    Depuis Brest jusque Vladivostok.
    A ce point,il n’y a plus de conflits intra européens.

    l’empire germano-slamiste veut autre chose:
    Une fusion fédération des nations esclaves sous contrôle de Berlin Frankfurt
    avec en prime un axe nord/sud ou le sud envahit le nord.

  • Charles , 9 Mar 2016 à 17:22 @ 17 h 22 min

    Excellent article sur riposte laique par un journaliste français
    qui parle l’allemand et qui ne travaille pas pour les médias de l’empire.

    Il explique en détail les tensions en Allemagne et les violences
    commises par les partis en place contre les élus de l’AfD.

    Il y a des élections dans 3 régions landers dimanche 13 mars.

    http://ripostelaique.com/allemagne-la-progression-de-lafd-est-telle-quils-revent-de-linterdire.html

  • sergio , 9 Mar 2016 à 17:39 @ 17 h 39 min

    Et toujours la bonne vieille reductio ad hitlerum , chère aux stalino-trotskystes de tous poils pour discréditer leurs adversaires politiques !….lassant à la fin ….et révélateur de la pauvreté des arguments de la classe médiatico-politique .
    Espérons que le mouvement de fond qui est en train de naître chez beaucoup de peuples européens , balaiera bientôt , tel un tsunami qu’ ils n’ auront pas vu venir , toutes ces cliques au pouvoir dans l’ UERSS !
    Le Printemps Européen ?……

  • Marcus , 9 Mar 2016 à 17:47 @ 17 h 47 min

    Une femme courageuse et déterminée. Respect !

    J’adore le début du commentaire : Frauke Petry incarne le populisme Allemand et suscite l’inquiétude……..

    L’inquiétude de qui ?

  • borphi , 9 Mar 2016 à 17:53 @ 17 h 53 min

    Eh bien souhaitons bonne chance à l’Allemagne !

    Bien que celle-ci soit moins pénalisée par la politique européenne que la France.

    Frauke Petry l’a bien compris en mettant en avant un renouveau de la politique familiale qu’elle souhaite promouvoir.
    Et urgemment nécessaire Outre-Rhin.

    Il est sûr qu’une femme , mère de quatre enfants ,est mieux à même de le comprendre qu’Angela Merkel.

  • Charles , 9 Mar 2016 à 18:15 @ 18 h 15 min

    L’empire genriste s’énerve:Aux Pays bas, un référendum d’initiative populaire,
    aura lieu le 6 avril sur le nouveau traité UE-Ukraine.
    Trop c’est trop.
    Chan-Klaude Chunker traité de “guon” par son ami le 1er ministre hollandais,
    (pro Ukraine) pour avoir voulu influencer les électeurs endormis avec l’ effet inverse.

    https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201603041023133133-referendum-pays-bas-accord-association-ue-ukraine/

Les commentaires sont fermés.