L’athéisme, quatrième “religion” mondiale! (Vidéo)

L’athéisme, quatrième “religion” mondiale! (Vidéo)

https://www.youtube.com/watch?v=GsI2ppD81yI

Selon un think tank américain, plus d’un quart de la population mondiale est non-croyante. L’athéisme représenterait le quatrième groupe de personnes partageant la même conviction, à quelques détails près.

Il y a dans le monde 5.8 milliards de croyants : 2.2 milliards de chrétiens, 1.6 milliard de musulmans et 1 milliard d’hindouistes. Il y a également 1.1 milliard de non-croyants (16 % de la population mondiale) qui sont généralement considérés comme athées par les croyants. Et pourtant, chez les laïcs, il existe de nombreuses différences.

L’athéisme est une conviction fondée sur le principe du rationnel (donc niant formellement l’existence de Dieu), et représente la majorité des non-croyants. Cependant, sur les 1.1 milliard de laïcs, il existe des variantes qui sont expliquées dans cette vidéo élaborée par le Courrier International sur la base des analyses du think tank américain Pew Research et de la psychologue Valerie Tarico du site américain Alter Net.

Les athées sont donc les personnes qui nient l’existence de Dieu alors que les antithéistes considèrent la religion comme dangereuse. Les agnostiques pensent qu’on ne peut pas savoir, qu’il est difficile de trancher sur l’existence d’une entité supérieure et créatrice tandis que les humanistes cherchent à faire la promotion du bien-être général par la compassion et l’égalité.

Selon une étude de Pew Research, les persécutions sur les minorités religieuses sont en augmentation depuis 6 ans, mais les non-croyants sont également victimes de menaces et d’incompréhension. Dans des pays très pieux, il est souvent malvenu d’être non-croyant, par exemple en Inde où la journaliste indienne Neha Dixit explique dans un article à quel point il lui a été difficile d’obtenir un mariage laïc, ce dernier encadré par le Special mariage act par la législation depuis 1954. La journaliste indique également que dans certaines provinces indiennes, le simple fait de choisir son partenaire peut être puni par de mort.

En Arabie saoudite, le site Sabq s’inquiète de la « montée des athées », et lance un appel à l’aide : « Au secours, notre jeunesse se détourne de l’Islam » en dénonçant par exemple des groupes Facebook tels que Saudi Atheists, l’association des athées saoudiens.

Selon l’institut de sondage suisse Win Gallup International, 13 % de la population se déclare appartenant à l’athéisme, et en 10 ans, les athées ont augmenté de 3 % alors que les croyants ont diminué de 9 %. Cette baisse des croyants peut être illustrée par les États-Unis, car, s’ils furent 82 % des Américains (en 1958) à croire que la religion pouvait être une réponse aux maux de la société, ils ne sont plus que 57 % aujourd’hui. D’ailleurs 30 % des Américains considèrent aujourd’hui la religion comme étant vieux jeu et déconnectée du monde contemporain.

Articles liés