Christophe Barbier : “La machine FN est déglinguée, Marine Le Pen isolée”

Christophe Barbier : “La machine FN est déglinguée, Marine Le Pen isolée”

Autres articles

5 Commentaires

  • COLMAR , 9 Mar 2018 à 17:35 @ 17 h 35 min

    A force de répéter, rabâcher le mensonge devient vérité. Je m’étonne qu’en dépit des critiques, vacheries, mensonges, mises en garde de la curetaille officielle, des francs macs, des historiens bref de la vermine merdiatique, les Français même déçus persistent à faire confiance au FN.

  • Melisenda , 10 Mar 2018 à 12:45 @ 12 h 45 min

    Pour une rare fois, je rejoins Barbier dans son “analyse”. Marine Le Pen s’est peu à peu trop éloignée des fondamentaux du Front National ; par ailleurs, elle semble écarter toute concurrence et vouloir rester présidente de ce mouvement qui, semble-t-il, va changer de nom. Sauf que si le bocal change, les mêmes cornichons s’y retrouvent. Quel intérêt ?
    Par ailleurs, elle déçoit par une posture quasiment dictatoriale, refusant tout conseil et avertissement, ignorant la base dont elle paraît mépriser le bon sens et le discernement populaire.
    Si elle ne se ressaisit pas, quel que soit le nouveau nom attribué à son parti, les adhérents et sympathisants iront vers d’autres cieux.

  • peu importe , 10 Mar 2018 à 14:14 @ 14 h 14 min

    le FN ne intéresser pas; par contre le “Barbier” oulalà!
    un conseil mon petit Christophe, va t’acheter un entonnoir pour préparer ton autocritique qui inévitablement tu nous soumettra………

  • peu importe , 10 Mar 2018 à 14:19 @ 14 h 19 min

    que de fautes!!!!

    ne m’intéresse pas // soumettras

  • vikinglenormand , 10 Mar 2018 à 18:42 @ 18 h 42 min

    Ce qui est sur c’est que avoir un Barbier c’est pratique pour la barbe mais rien que cela,l’homme à l’écharpe rouge,il ferait bien de continué à chanter du rap le pauvre et surtout ne pas s’occuper de la politique des grandes personnes.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France