Sur Twitter, la SNCF tente de faire croire que l’agression était seulement “un acte de malveillance”… sans succès !

Une personne signale une agression sur la ligne D du RER :

La SNCF transforme l’agression en acte de malveillance (une agression est un acte de malveillance cela va sans dire) :

Le twittos confirme ses déclarations :

Source : L’Essonien

Autres articles

8 Commentaires

  • xrayzoulou , 9 Avr 2015 à 12:40 @ 12 h 40 min

    Si cet “acte de malveillance” comme le dit naïvement la SNCF, a comme victime un de ses agents, que fera-t-elle ? Une grève bien sûr et appellera cela un “attentat” !

  • penible , 9 Avr 2015 à 14:12 @ 14 h 12 min

    Et ?

    Quel intérêt cette “pseudo info “qui date d’hier ? et confirmée par personne ?

    C’est votre pote monsieur Lurton ?

  • ranguin , 9 Avr 2015 à 14:43 @ 14 h 43 min

    Heureusement ou malheureusement, comme il vous plaira, il y a les réseaux sociaux.

  • Antoine , 9 Avr 2015 à 16:23 @ 16 h 23 min

    Cela démontre que la SNCF est prête à tout pour avoir des clients y compris à minimiser l’insécurité des passagers. Cette scène est tout simplement à l’image de notre société où règne le mensonge et le terrorisme intellectuel.

  • Goupille , 9 Avr 2015 à 20:33 @ 20 h 33 min

    SNCF RATP, même combat.
    Tout baigne au royaume enchanté de Sud.

    Et si ce passager “malveillant” n’était pas tout à fait “de souche, comme on dit”, alors là…

  • Gisèle , 9 Avr 2015 à 22:39 @ 22 h 39 min

    Dans l’océan de mensonges … qu’est ce une goutte ?

  • flammande , 10 Avr 2015 à 17:09 @ 17 h 09 min

    Au royaume des bisounours, même les vols de câbles (qui vous retardent de plusieurs heures) sont appelés pudiquement “incivilités” par la SNCF… J’ai expérimenté ce délicieux euphémisme déjà deux fois sur la ligne Paris-Lyon (lu ensuite dans la presse locale : il s’agissait bien de vols de câbles)…

Les commentaires sont fermés.