La « marche des cochons » devient une marche « pour la défense de la liberté d’expression »

Dans un communiqué, le Bloc identitaire annonce que la « marche des cochons » prévue samedi 14 mai à 14h30 et organisée par le mouvement identitaire lyonnais Rebeyne, dont l’interdiction par la préfecture du Rhône avait été confirmée vendredi par le tribunal administratif de Lyon, se mue en “un grand rassemblement autour de la défense de la liberté d’expression”.

“Interdire à des Français et à des Européens de manifester dans une rue de Lyon pour protester contre l’islamisation de la France, c’est de façon très symbolique mais aussi très concrète, interdire à la France et aux Français de défendre leur identité, c’est donc, au fond, l’interdiction de la France” explique le Bloc Identitaire. “Je n’ose croire qu’un rassemblement pour la liberté d’expression soit interdit en démocratie” a commenté lundi matin à une conférence de presse Arnaud Gouillon, candidat identitaire déclaré à l’élection présidentielle de 2012.

Autres articles