Bayrou va affronter Nihous et une candidate PS [+ démenti de Nihous]

Addendum 15h30 : Dans un communiqué, Frédéric Nihous explique que, “contrairement aux rumeurs circulant via certains médias ce jour, je tiens à préciser et infirmer celles-ci : JE NE SUIS PAS CANDIDAT AUX ELECTIONS LEGISLATIVES DANS LA 2e CIRCONSCRIPTION DES PYRENEES ATLANTIQUES”. Le président de CPNT indique souhaiter “[s’investir] totalement dans cette bataille législative au niveau national de façon à mobiliser les ruraux de France pour empêcher la mise en place d’un Etat-PS/Verts en France qui disposerait de tous les pouvoirs et pour barrer l’emprise des Verts ; le tout faisant courir un grave danger à la France et à la ruralité notamment la chasse”.

Législatives. Selon Le Figaro, c’est Frédéric Nihous qui affrontera finalement François Bayroudans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. Le président de Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT), une formation alliée à l’UMP, dont le siège est situé à Pau, a été préféré à Jacques Toubon, qui s’était proposé lundi, lors de la réunion du bureau politique de la rue de Vaugirard. Il pourrait causer du tort au président du MoDem, qui n’a réalisé là-bas que 19% au premier tour, plus de deux fois moins qu’en 2007 (où il avait également dû affronter un candidat UMP au premier tour qui, à la demande de son parti, ne s’était pas maintenu au second tour).

À la fin du mois de janvier, l’UMP avait décidé de n’investir aucun candidat face à François Bayrou et Jean Lassalle, élu à l’issue d’une triangulaire où il avait dû affronter un candidat PS et un candidat UMP il y a cinq ans. Autant pour gêner le candidat centriste, laissant croire à ses électeurs qu’il était davantage du centre-droit que du centre, que pour l’inciter à soutenir le président sortant le 6 mai. Le refus de François Bayrou d’appeler à préférer Nicolas Sarkozy à François Hollande et son vote pour le socialiste au second tour auront donc fait changé d’avis Jean-François Copé et l’UMP.

Sachant que dans la circonscription du Béarnais, François Hollande a réalisé 59,36% au second tour, tous ses espoirs reposaient sur un accord avec le PS. Mais au lendemain de la proposition de la députée Marisol Touraine de ne pas présenter de candidat PS face au patron du MoDem, Nathalie Chabanne a déclaré mardi qu’elle“restait” investie par le parti et ajouté : “Ce n’est pas à moi d’aller chercher un quelconque assentiment” à Paris. Mercredi, Martine Aubry a mis fin au suspens en assurant que son parti allait maintenir sa candidate. “Nous aurons une candidate aux législatives au premier tour, bien évidemment” a déclaré la Première secrétaire du PS.

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France