VIDÉO | Les séparatistes ukrainiens décident de maintenir le référendum prévu dimanche

Les insurgés pro-Russes d’Ukraine ont décidé de maintenir dimanche leur référendum d’indépendance, ignorant un appel du président russe Vladimir Poutine à le reporter, tandis que Kiev annonçait la “poursuite” de son opération militaire dans l’Est :

Autres articles

17 Commentaires

  • V_Parlier , 9 Mai 2014 à 16:10 @ 16 h 10 min

    Que ce référendum ait lieu ou pas, avec tout ce qui s’est maintenant passé çà ne changera plus grand chose. L’Ukraine ne se recollera plus, après que ceux qui prétendent la réunifier (en incluant l’Est sans les gars de l’Est) aient si brillamment œuvré. Mais chut… c’est un coup des agents russes…

  • Monsieur T , 9 Mai 2014 à 18:02 @ 18 h 02 min

    “c’est un coup des agents russes…”

    Oui, voici la preuve :
    Le 29 mars un appel vidéo Skype entre un fasciste russe bien connu Alexandre Douguine et une séparatiste ukrainienne Kateryna Goubareva (femme de Pavlo Goubarev, leader de séparatistes à Donetsk) a été divulgué sur internet.

    Lors de la conversation qui durait plus de 30 minutes M. Douguine a émis quelques directives afin de déstabiliser la situation en Ukraine de l’Est et du Sud, et comment répéter le scénario de la Crimée.

    1. Considérer tous les politiciens ukrainiens pro-russes qui participent aux élections présidentielles le 25 mai en tant que traîtres (de la Russie) ;

    2. Les séparatistes ne doivent pas chercher un terrain d’entente avec les autorités ukrainiennes et doivent agir de façon radicale (aller aux manifs pro-russes au lieu d’aller au travail, occuper des bâtiments administratifs, etc) ;

    3. Créer un « gouvernement local populaire » alternatif et proclamer l’indépendance de l’Ukraine avec la sécession consécutive à la Russie.
    ___________

    Douguine est conseiller de Poutine, c’est un guénonien hystérique qui baigne dans un fatras ésotérique new-age, il est traducteur d’Alain de Benoist, ami de Christian Bouchet, paraphraseur de la sataniste Alice Bailey et autres personnes dignes de confiances…
    voilà ce qu’il pense du nationalisme dans un entretien paru sur le site voxnr, la matrice des occultistes et des cinglés du même acabit : “Le concept de nation est un concept capitaliste, occidental. Pour sa part, l’Eurasianisme, au contraire du nationalisme, met en valeur les différences culturelles et ethniques, et non pas une unification basée sur l’individu. Nous nous différencions du nationalisme parce que nous défendons un pluralisme des valeurs. Nous défendons des idées, pas notre communauté ou notre société.”
    Poutine valide intégralement la doctrine eurasienne de Douguine. Haine du nationalisme, haine des communautés homogènes, néo-soviétisme, occultisme, voilà ce qui anime cet homme.
    Il ne faut donc pas s’étonner de la situation actuelle.

  • Colargol , 9 Mai 2014 à 21:12 @ 21 h 12 min

    La majeure partie des ukrainiens y compris dans l’est ne veulent pas une séparation de leur pays.
    Il suffit juste de regarder les innombrables reportages effectués depuis le début de la crise dans l’est du pays pour se rendre compte que, contrairement à la Crimée, les partisans pro-russe du Donbass ne représentant au mieux qu’un tiers de la population locale.
    Entre 2000 et 4000 manifestants pro-russes à Donetsk ou a Kharkiv tout au long du mois de mars, c’est vraiment peu pour des villes de plus de 500 000 habitants. idem pour les séparatistes armées qui ont un soutien local certes, mais vraiment loin d’être massif.
    Ce qu’ont fini par comprendre les services russes et qui a motivé Vladimir Poutine à reporter le referendum du 11 mai.

  • Boutté , 10 Mai 2014 à 8:27 @ 8 h 27 min

    Si vous avez raison pourquoi ne pas organiser , sous contrôle de l’Europe et de la Russie , des référendums , zone administrative par zone administrative , et se conformer aux résultats . .?
    Mais ni les tenants de l’Ukraine ni Obama n’en veulent évidemment .

    L’Ukraine est un territoire et non un pays ,pour l’instant . Si ses peuples arrivent à en créer un , ce sera une première historique . On pourra applaudir la performance car ça en sera une .

  • Boutté , 10 Mai 2014 à 8:33 @ 8 h 33 min

    On peut comprendre que les gens d’Ukraine soient anti-Russie , confondant ce pays avec l’URSS qui leur a fait tant de mal . Certains aspirent donc non pas à l’autonomie mais à la création d’un véritable pays plus proche de Varsovie que de Moscou . Cette ambition est respectable . Il suffit à présent de faire voter tous ses habitants, secteur par secteur pour définir physiquement ce que sera ce néo-pays qui a si souvent changé d’un colonisateur à l’autre . C’est la façon normale d’éviter les conflits en Europe , me semble t’il .

  • rorol , 10 Mai 2014 à 8:42 @ 8 h 42 min

    de quoi on se mêle? ils sont chez eux, occupons nous de la France qui est dans le trou !!!

  • hermeneias , 10 Mai 2014 à 9:25 @ 9 h 25 min

    T’as tout con-pris mon bon m’sieur T

    enfin presque

    Le nationalisme est d’une qkhonnerie sans nom . La nation n’est pas et ne sera jamais l’horizon indépassable des personnes et des peuples civilisés qui défendent pas d’abord et avant tout des biens ou une terre mais un mode vie et de pensée , une liberté , sur une terre .

    Et la terre , l’enracinement géographique , n’est pas la “nation” .

    L’empire de Charlemagne n’était pas la France . Pas plus que l’empire de Charles Quint n’était l’Espagne .

    Ne défendant pas une civilisation , une pensée et une culture , le beuf et le beauf nationaliste se rabat sur une “nation” fantasmée , statique et an-historique , différente de la nation réelle , pour se trouver une identité qu’il n’a pas et une raison de vivre au rabais

Les commentaires sont fermés.