Le député écologiste Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles se fait lyncher sur Twitter

Découvrez ce zapping consacré au député écologiste Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles ! Une actualité qui à fait réagir les internautes dans leurs tweets :

Autres articles

5 Commentaires

  • Marino , 9 Mai 2016 à 16:29 @ 16 h 29 min

    Le député de Paris a récemment quitté le parti Europe Ecologie-Les Verts, le 18 avril.

    François de Rugy, député de Loire-Atlantique et président du parti « Ecologistes ! », s’est dit « à la fois stupéfait et meurtri » par ces révélations qui touchent un « ami politique ». Sur France Inter lundi matin, il avait affirmé qu’il n’avait « jamais eu à connaître des faits de ce type, sinon [il] les [aurait] condamnés ». Quelques heures plus tard, il a affirmé dans un communiqué qu’il « n’[avait] été informé que d’une seule situation le mettant en cause »,

    Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée, a appelé sur Europe 1 Denis Baupin à s’expliquer pour des faits qu’il juge « graves ». Pour Luc Carvounas, sénateur PS du Val-de-Marne, s’exprimant sur LCP, « il ne faut rien laisser passer, que ce soit du harcèlement moral, du harcèlement sexuel » même si, à l’heure actuelle, « il y a présomption d’innocence qui existe pour Denis Baupin. Mais cela nécessite forcément – il est vice-président de l’Assemblée nationale – des explications ».
    « Les écologistes ne sont pas épargnés par ce type de comportement », a déploré Noël Mamère, maire écologiste de Bègles et ex-EELV, soulignant son malaise et sa honte, tout en se disant « fier que les femmes se soient décidées à parler ». « Ça va sans doute aider d’autres femmes, qui aujourd’hui sont harcelées et victimes de violence », a-t-il estimé.
    Plusieurs membres d’EELV ont reconnu lundi ne pas être surpris ou tout au moins n’ont pas protesté de l’innocence du député. « C’était très, très connu dans le parti », a assuré lundi à l’AFP un collaborateur des députés du groupe écologiste à l’Assemblée.
    « J’étais au courant que Denis avait un comportement disons un peu lourdingue avec les femmes, je n’avais pas idée qu’il allait aussi loin », a déclaré le conseiller de Paris EELV Yves Contassot, sur RMC.

    Ce dernier met en cause la responsabilité d’Emmanuelle Cosse, ex-secrétaire nationale d’EELV et épouse de Denis Baupin : après des allusions à des rumeurs d’agressions sexuelles dans le parti « assez récemment dans un conseil fédéral, à la surprise générale la personne qui est montée à la tribune pour demander qu’on arrête de discuter ça, c’est sa compagne, c’est Emma Cosse (…). Elle est montée à la tribune pour dire ça suffit, je refuse qu’on continue de débattre de cette question », a-t-il raconté sur RMC.
    Clémentine Autain, conseillère régionale Front de gauche d’Ile-de-France, a affirmé sur France Info que « tout le monde savait » et que l’une des femmes qui témoignent, Isabelle Attard, lui « avait confié ces agissements ». Jugeant ceux-ci de « grande gravité », elle attribue le fait que les femmes n’aient pas parlé avant au « climat politique façonné par le monde viril ». « Le monde politique est un terrain de chasse dans lequel les femmes essayent de survivre », où elles se sentent souvent « isolées, ou n’ont pas envie d’être perçues comme des victimes », a-t-elle assuré.

  • Marino , 9 Mai 2016 à 16:47 @ 16 h 47 min

    Une «sorte de « DSK des Verts »» : c’est le portrait que dressent ce lundi matin Mediapart et France Inter de Denis Baupin,

    Plusieurs femmes sortent du silence et dénoncent des harcèlements et des agressions sexuelles qui durent depuis au moins 1998.

    * Sapin qui fait claquer les élastiques des petites culottes, Baupin qui rêve de cuissardes, DSK qui…”La république exemplaire” de la gôôche ..en plein travail ….

  • tell guillaume , 9 Mai 2016 à 18:06 @ 18 h 06 min

    A l’image des “cohn bendit, lang et toute cette clique de descendants de sodome et gomore”

  • pauledesbaux , 10 Mai 2016 à 10:05 @ 10 h 05 min

    AU SUJET de lang personne ne parle plus de cette gosse morte d’avoir subi un viol général ? les élus sont – ils des “intouchables” ?

  • Pacific , 10 Mai 2016 à 13:13 @ 13 h 13 min

    Au fait, quelle avait été l’attitude des médias lyncheurs de Baupin lors des agressions sexuelles de Cologne ?

Les commentaires sont fermés.