14 juillet : Pépère veut innover

Alors que le 14 juillet 2012, François Hollande s’était exprimé dans un entretien télévisé depuis l’hôtel de la Marine, on apprend que cette année, le chef de l’État voudrait innover, selon ses conseillers. « Il ne souhaite pas refaire comme l’année dernière », confie un proche au Figaro. « Il ne veut pas recommencer l’interview classique avec TF1 et France 2 ». Pour information, aux Nouvelles de France, on est disponible pour un entretien garanti pas classique du tout ! Mais non, l’Élysée pencherait plutôt pour “une intervention devant des jeunes” ou encore “un déplacement à Boulogne-sur-Mer, pour la fête de la Mer”. C’est moins risqué…

Autres articles

19 Commentaires

  • Gisèle , 9 Juil 2013 à 16:54 @ 16 h 54 min

    C’est vrai que supprimer 8000 postes dans l’armée … ça fait pas sérieux .
    Et ce fameux défilé n’a plus rien de militaire . C’est plutôt une vague représentation à la gloire de l’Europe en déroute . Quant au 14 juillet … n’oublions pas les milliers de morts assassinés au nom de la république et de la liberté qui n’a fait que fait que changer de geôlier . 14 juillet : déclaration de guerre à Dieu aussi .

  • monhugo , 9 Juil 2013 à 17:23 @ 17 h 23 min

    Une intervention devant des “jeunes” ? Des “Chances pour la France”, ou des LGBT, ou les deux (mais pas forcément en même temps, évidemment) ?

  • Jack , 9 Juil 2013 à 17:54 @ 17 h 54 min

    Le 14 juillet 1789, la France était encore en monarchie. La république ne fut proclamée que le 21 septembre 1792, lendemain de la bataille de Valmy, victoire de Dumouriez et de Kellermann sur les Prussiens.

  • Jack , 9 Juil 2013 à 18:15 @ 18 h 15 min

    Petit complément chronologique. Le 14 juillet 1789 s’est donc déroulé à l’époque de la “monarchie absolue”. Il en est de même de la “Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen” qui date du 26 août 1789. Celle-ci fut placée en tête de la Constitution du 3 septembre 1791, veille de la brève période dite de la “monarchie constitutionnelle” (4 septembre 1791 – 21 septembre 1792).

  • Goupille , 9 Juil 2013 à 20:15 @ 20 h 15 min

    Cet innocent ne s’imagine pas, quand même, que c’est en changeant le contenant que la camelote va être transfigurée ? Où est la bonne fée à son côté, qui d’un coup de baguette magique changerait citrouille en carrosse, souris en destriers, rat en cocher et lézards en laquais chamarrés. Allô, Bibiche ?

  • theofrede , 9 Juil 2013 à 20:43 @ 20 h 43 min

    petite mise au point : la fête nationale du 14 juillet ne commémore pas la prise de la Bastille, mais la Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790

  • MADDY , 9 Juil 2013 à 23:40 @ 23 h 40 min

    Pour ma part, cette année, Hollande devrait faire profil bas, fêter le 14 juillet oui bien sûr, mais pas en fanfare, pas à coût de millions. D’abord sans 1ère dame puisqu’il n’y en a pas, et il aurait pu inviter “à un pique nique” tous ceux à qui il vient de retirer le travail, tous les chômeurs qui attendaient tellement de “Moi Président” – une véritable catastrophe !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France