“J’admire les hommes”

“J’admire les hommes”

“J’admire les pères. Ces éducateurs exigeants. Ces rocs forts au cœur tendre qui portent leurs enfants et qui servent la vie.
J’admire les jeunes hommes et les célibataires, qui se battent pour être chastes. Le combat est si rude et fort les vents contraires.
J’admire les époux. Ceux qui aiment leur femme, qui la protègent et la respectent.
J’admire le fils qui aime et sert sa mère.
J’admire l’ami qui offre son épaule pour ceux qui lui sont chers.
J’admire le travailleur, qui gagne son pain par son labeur.
J’admire les hommes.
J’admire celui qui a quelque chose à protéger.
J’admire celui qui a quelqu’un à servir et à aimer
J’admire celui qui a cœur à offrir et des bras pour soutenir.
J’admire celui qui s’agenouille le soir, devant un crucifix, qui connait sa faiblesse et sait s’abandonner ;
Il n’y a rien que j’admire autant que celui qui a la force de présenter ses fragilités.
Il n’y a rien que j’admire plus que celui qui se relève et qui se bat.
Homme je t’admire parce que tu es un homme.
Et j’ai besoin de Toi.
Reste un homme. Reste celui qui se bat. J’ai besoin de toi pour offrir ce que je porte en moi.
J’ai besoin de ta force.
J’ai besoin de ta droiture.
J’ai besoin de ta bonté.
J’ai besoin de ton courage et de ta stabilité.
Homme, j’ai besoin de toi.
Je ne peux être femme ni transmettre la vie, sans toi.
Je ne peux être mère sans époux.
Je ne peux être fille sans père.
Je porte en moi la source vivante et mystérieuse de la vie d’une façon unique, magnifique et merveilleuse.
Je porte en moi un mystère qui me dépasse infiniment et qui ne m’appartient pas. Et je ne peux offrir ce mystère au monde sans père, sans ami ou sans frère.
Mariée ou pas, homme j’ai besoin de toi.
J’ai besoin de toi en tant que père, ami, frère, ou époux.
Qu’importe : je veux que tu sache que j’ai besoin de toi.
Et que je t’admire.
Sois remercié pour les combats que tu mènes, Pour ta mère, pour ta femme, pour ta fiancée, pour celle que tu voudrais rencontrer, pour ta fille et pour ton fils.
Sois remercié pour ta force et ta faiblesse.
Sois remercié parce que tu es un homme. Rien qu’un homme. Mais un homme.
Merci.”

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *