Dénaturation du mariage : le Michigan tient bon

Selon un sondage réalisé les 23 et 24 juillet 2013 par Lambert Edwards & Associates sur un échantillon représentatif de 600 Américains vivant dans le Michigan et publié le 1er août, 51% des personnes interrogées voteraient contre la dénaturation du mariage en cas de référendum (34% sont “très opposées” au “mariage” gay, 17% “plutôt opposées”) tandis que 42% se prononceraient pour (18% y sont “très favorables”, 24% “plutôt favorables”). 7% restent indécis. La marge d’erreur d’un tel sondage est de +/-4%.

Dans le Michigan, 52% des indépendants se déclarent partisans du mariage naturel, 38% opposés. 64% des démocrates soutiennent sa dénaturation, contre 22% des républicains.

En mai 2013, un sondage réalisé par Glengariff Group Inc. sur un échantillon représentatif de la même taille donnait 56% de votants favorables à la redéfinition du mariage, comme une enquête commandée par la Michigan State University et réalisée entre juin et août 2012 sur un échantillon de 1 015 votants.

Le Michigan est actuellement protégé des parodies LGBT de mariage et des unions civiles comme le PaCS (qui sont un premier pas vers la dénaturation du mariage) grâce à l’ajout de la définition du mariage dans la constitution de l’État des Grands Lacs décidée à 59% par référendum en 2004 : “To secure and preserve the benefits of marriage for our society and for future generations of children, the union of one man and one woman in marriage shall be the only agreement recognized as a marriage or similar union for any purpose.”

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • xrayzoulou , 9 août 2013 @ 10 h 17 min

    Enfin dans ce pays de tous les excès en tous genres ; une lueur de responsabilité et de bon sens ! L’Etat du Michigan est majoritairement contre le mariage pour tous. La France qui copie en général toutes les inepties venues de ce pays devrait en prendre de la graine !

  • Eric Martin , 9 août 2013 @ 11 h 37 min

    Le “enfin” est sans doute de trop : savez-vous par exemple qu’en 2004, le Mississippi a décidé par référendum d’interdire constitutionnellement la dénaturation du mariage ? 86% des électeurs ont alors voté “pour”. Même Versailles, Le Chesnay ou Viroflay ne feraient pas ce score !

  • sanchez , 10 août 2013 @ 11 h 53 min

    il existe donc encore des gens intelligents sur terre, cela remonte un peu notre morale; pourvu qu’ils ne soient pas infestés par le virus presque mondial.

  • JSG , 10 août 2013 @ 17 h 53 min

    Et au fait, pourquoi ne parle-t-on pas du refus des “immortels” de modifier la définition du mariage dans le dictionnaire ?
    Pourtant, les gouverneux n’avaient pas été avares de pressions vis à vis de l’Académie !
    Serait-ce tabou ?

Les commentaires sont clôturés.