Un fainéant de cheminot se ridiculise en direct

Gilbert Garrel est cheminot CGT, il partira à la retraite à 55 ans, le gouvernement n’a pas touché à son régime spécial de paresseux, mais il fait quand même grève, explique-t-il lundi en fin d’après-midi sur BFM TV. Le parasitisme, c’est aussi maintenant !

Autres articles

125 Commentaires

  • Charles , 9 Sep 2013 à 20:42 @ 20 h 42 min

    Enfin,un journaliste du zysteme UMPS qui ose poser les bonnes questions
    et qui a un petit peu travailler son dossier avant de passer à l’antenne.

    Ceci est précisément le problème depuis 40 ans,
    ou les zornalistes Bizounours ne posaient jamaos due questons genatntes sa

  • Charles , 9 Sep 2013 à 20:48 @ 20 h 48 min

    travaillé et non pas “travailler” son dossier,désolé.

    Donc les seules fois ou nos zornalistes bizounours deviennent incisifs
    c’est face à Marine,pour les autres on est dans le blabla.

    Dans certains cas,on a vu des Zelites poulitiques (tels AubryDelors)
    qui connaissaient manifestement les questions à l’avance.

    Cela se voyait à plusieurs indicateurs:
    1.la rapidité de leurs réponses
    2.la construction alambiquée et recherchée de leurs réponses.
    3.la richesse documentaire de leur argumentation.
    4.leur gestuelle (visage et mains) sans aucune surprise ni réflexion.

  • Robert , 9 Sep 2013 à 20:54 @ 20 h 54 min

    Les syndicalistes, CGT entre autre, ne sont pas mis en avant pour leurs qualités intellectuelles, mais pour leur capacités à intégrer et servir la dialectique marxiste le plus fidèlement possible.

  • xrayzoulou , 9 Sep 2013 à 20:57 @ 20 h 57 min

    Quand il fait la grève, il travaille voyons : ça a été son seul travail depuis qu’il est cheminot (il ne doit pas être le seul).

  • olivier , 9 Sep 2013 à 20:58 @ 20 h 58 min

    La France a 1900 milliards d’€ de dettes dont 1500 en intérêts!
    Le coût de l’immigration est estimé à 80 milliards par an.
    Et on veut m’empêcher de partir en retraite a 60 ans(enseignant en zone difficile), même à un taux partiel sous prétexte d’économiser combien par an? On va bien se marrer avec les potaches en folie quand j’aurai 65 ans!
    Diviser pour mieux régner ; vous connaissez?…Alors je ne dirai pas ce que je pense de tous ces gogos qui se disputent sur ce sujet : ils continuerons à se faire entuber par l’oligarchie en jalousant leur prochain.

  • future retraiter , 9 Sep 2013 à 22:49 @ 22 h 49 min

    sa tombe bien je cherche du travail je veux bien sa place je suis au chomage il feras une bonne heuve pour une fois merci monsieur le retraite

  • Cyrille , 9 Sep 2013 à 22:55 @ 22 h 55 min

    Ce que dit ce cheminot est vrai: Il y a surcotisation pour payer les retraites du public.
    Et la différence entre les cotisations patronales publiques par rapport au privé est conséquente.

    Après il faut différencier les régimes par rapport aux administrations centrales qui ne rapportent rien (et qui ne sont pas là pour rapporter du pognon mais pour rendre un service) et des entreprises publiques bénéficiaires (La poste ou EDF par exemple) des entreprises déficitaires comme la sncf.

    Le problème est très complexe et le journaliste essaye de se payer un pauvre syndicaliste de base qui ne connaît pas plus le problème général des retraites que lui. Face à un leader syndical le journaliste n’aurait pas été aussi arrogant.

    Maintenant, si pour payer les retraites de tout le monde, on économisait sur les prestations sociales versées indûment. On pourrait par exemple ne pas payer de retraites à tous ceux qui viennent en France et qui ont plus de 65 ans et qui en perçoivent une sans jamais avoir cotisé. On pourrait stopper toutes les aides sociales qui permettent de ne pas travailler donc de ne pas cotiser. On pourrait aussi virer tous les parlementaires qui ne servent plus à rien depuis que l’europe votent toutes les lois le parlement ne servant que de chambre d’enregistrement (rien que ça ça bouche le trou)

    Rien qu’avec cela on équilibre le système et on sera même en excédent

Les commentaires sont fermés.