Convoqué devant la justice pour avoir signalé des radars sur Facebook !

Rodez. Quinze personnes, accusées d’avoir participé à une page Facebook qui signale l’emplacement de radars sur les routes, risquent 1500 euros d’amendes et trois ans de suspension de permis. Le procureur de la république veut faire un exemple dans le département de l’Aveyron où la mortalité routière a bondi en 2013. Mais, alors que des millions de Français utilisent des boitiers ou applications qui localisent à demi-mots ces fameux radars, ce procès apparait comme hypocrite :

Articles liés

12Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Bob Denard , 9 septembre 2014 @ 9 h 30 min

    Les nazes… Il y a pourtant plus simple et plus efficace que Facebook pour signaler tous les radars mobiles en temps réel: http://www.waze.com

  • Jack , 9 septembre 2014 @ 10 h 54 min

    Condamnés, en vertu de quoi, de quel Code et de quel article !!!???
    Etonnant, ces personnes font de la prévention puisque en signalant le radar, elles incitent les conducteurs à ralentir non ! C’est pas le but recherché !?

  • charles-de , 9 septembre 2014 @ 16 h 26 min

    Le PREMIER BUT recherché ne serait-il pas d’encaisser le MAXIMUM DE POGNON ?

  • eric-p , 9 septembre 2014 @ 23 h 51 min

    Chuuuuuuttt , faut pas l’dire tout haut ! 😉

  • Goupille , 10 septembre 2014 @ 3 h 44 min

    L’Internationale Chauffards. Bourrés ou shootés de préférence.
    Et ce sont les mêmes qui viennent râler quand on leur vole leur portable, ou leur précieuse bagnole justement, arme potentielle…

    Ainsi, le droit serait à géométrie variable.
    Ah oui… Site libéral…
    Le droit, c’est l’Etat honni.

    Vive l’anarchie, alors.
    Il est un interdit d’interdire et de brimer la liberté de chacun.
    Vive 68.

    Mais site conservateur, quand même ?
    Il va falloir faire le tri sous le képi, non ?

  • Boutté , 10 septembre 2014 @ 8 h 13 min

    Les Juges ont comme mission d’appliquer le droit . Aucun texte contraire à cette information salvatrice n’existant dans nos Codes , il est impossible à un juge de punir l’informateur , même s’il pense que cette délation est malsaine .
    Quant à l’Anarchie, magnifique théorie de liberté , elle ne mène nulle part dans la pratique, contrairement aux Socialismes qui tous ont abouti dans le mur du réel !

  • montecristo , 10 septembre 2014 @ 10 h 38 min

    La question est peut-être naïve … mais comment les juges peuvent-ils trouver les internautes par l’intermédiaire de Facebook ?

    L’inscription sur Facebook exige t-elle de donner son adresse ?

    Ou bien encore … une adresse IP est-elle obligatoirement assortie d’une adresse géographique ?

Les commentaires sont clôturés.