La responsable communication de Gleeden : « Nous ne sommes pas là pour inciter les gens à tromper, mais pour leur donner les moyens de le faire »

Le Figaro s’intéresse à “la fronde de catholiques” contre les publicités Gleeden, un site Internet de rencontres extra-conjugales, qui promeuvent ouvertement l’infidélité dans le métro parisien et ailleurs en province (exemple) :

Contactée, la responsable communication de Gleeden dit comprendre les critiques mais assure que le but de la campagne n’est « pas de choquer mais de faire réfléchir les gens sur la fidélité ». « Nous ne sommes pas là pour inciter les gens à tromper, mais pour leur donner les moyens de le faire » ajoute-elle. La campagne d’opposition ne semble pas inquiéter l’entreprise, qui connait un « succès grandissant » depuis sa création et revendique aujourd’hui plus de deux millions de membres, dont 900 000 en France.

Le fondateur de Gleeden, qui fait plein d’argent sur un phénomène aux conséquences financières et sociétales terribles pour la collectivité (divorce + répercussions et conséquences pour les enfants, MST, accroissement de l’Etat-providence, etc.) peut être contacté ici. Il a de la chance que, pour l’instant, les catholiques soient fidèles à leurs principes de non-violence et de non-piratage des sites malsains comme le sien…

Lire aussi :
> Il paraît que les affiches Gleeden déchirent

Articles liés

10Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Antoine , 9 septembre 2014 @ 11 h 43 min

    Arguments ridicules de la part de cette responsable. D’abord, concernant la fidélité. L’homme et la femme qui se marient savent très bien ce qu’il faut faire pour rester fidèles. Ils en ont discuté pendant toute la préparation du mariage. S’ils ne sont pas mariés, celui ou celle qui trompe son conjoint (e) peut se le faire reprocher à tout moment. Ensuite, s’ils donnent les moyens au gens pour tromper, alors oui ils incitent à le faire. Sinon, ça ne se ferai pas. Enfin, elle pense peut-être que l’homme et la femme s’engage de manière forcée. Cette vision de l’engagement est quelque peu erronée. Il faut rappeler que c’est le Christianisme lui-même qui affirme la liberté de l’homme et de la femme, au delà du mariage. Quand bien même les personnes ne seraient pas croyantes, il suffit de constater les dégâts psychologiques de l’infidélité au tour de nous.

  • dudesert , 9 septembre 2014 @ 11 h 56 min

    Faire reflechir les gens sur la fidelite en donnant à ces mêmes gens le moyen d’être infidèles ????

  • le lecteur , 9 septembre 2014 @ 18 h 24 min

    Donner le moyen de tromper, c’est justement inciter à l’adultère.

    Mais quel culot de la part de la responsable de ce site méprisable ! Quel salope…

    Continuons à déchirer leurs affiches publicitaires.

  • eric-p , 9 septembre 2014 @ 22 h 54 min

    Cette intervention est une nouvelle preuve du foutage de gueule de gleeden
    vis-à-vis …de la loi française.
    Il est bien stipulé dans le code civil les droits et DEVOIRS des époux.
    L’un de ces devoirs est la fidélité.

    Il est donc incompréhensible qu’un état de droit n’interdise pas ces affiches…
    En fait, avec l’Etat UMPS, il n’ y a rien d’étonnant.
    Un député de droite (j’ai oublié son nom ) avait même revendiqué le droit d’avoir des maîtresses ! Si même le législateur foule au pied le code civil,…

    Pour en revenir à Gleede, leur système de “défense” pathétique n’est pas sans
    rappeler celui utilisé par les partisans de la GPA, rebaptisée GPA éthique (!)
    qui, nous assure-t-on, n’a absolument rien à voir avec l’ancienne GPA !!!
    De qui se moque-t-on…

  • Clovis , 10 septembre 2014 @ 10 h 55 min

    Quelle hypocrisie! Transposons par un exemple. Donner des armes de destruction massive à l’EI en cours de constitution en Iraq, cela ne serait pas une incitation à massacrer les chrétiens, mais simplement lui donner les moyens de le faire! Le fric, le fric et le fric, toujours le fric et rien que le fric! Quelle honte!

  • Fikmonskov , 10 septembre 2014 @ 11 h 32 min

    Si cette affaire peut faire ouvrir les yeux des cathos sur le scandale de la publicité massive…

    Cette justification est celle de tous les publicitaires depuis toujours, et ça n’a jamais fait beaucoup de vagues.

    Le chemin vers la vérité prend parfois des détours surprenants.

  • isa , 10 septembre 2014 @ 17 h 51 min

    Cette pub n’est que l’arbre qui cache la forêt de notre décadence. Regardez le journal de tvlibertés du 9 septembre 2014 sur la question et vous comprendrez! Dans le “microtrottoir” réalisé à ce propos, une seule personne parle selon le bien! Tchernobyl moral français!!
    Heureusement il nous reste la Petite Espérance!!!

Les commentaires sont clôturés.