VIDÉO | L’épineux dossier des Japonais enlevés par la Corée du Nord

Dans les années 70 et 80, la dictature nord-coréenne a enlevé une dizaine de citoyens japonais. Ces personnes ont été kidnappées sur le territoire japonais et emmenées au “royaume ermite”. Cette affaire pèse lourdement dans les rapports glaciaux qu’entretiennent les deux pays. Le gouvernement japonais l’a encore récemment rappelé : rapatrier l’ensemble de ses citoyens retenus en Corée du Nord est l’une de ses principales priorités.

Autres articles

2 Commentaires

  • eric-p , 9 Sep 2014 à 23:49 @ 23 h 49 min

    Je ne comprends pas très bien.
    La journaliste suggère que des français ont été kidnappés par les nords-coréens et les autorités françaises ne le reconnaissent pas ?
    Combien de français sont kidnappés sur la métropole au total ?

  • Hyperion , 10 Sep 2014 à 18:00 @ 18 h 00 min

    Pour quelqu’un qui a vécu en Corée du Sud, les explications de M.Dayez-Burgeon suscitent une franche hilarité. L’impéritie de l’administration nord-coréenne incapable de trouver les Nippons kidnappés, la Chine populaire devenue un ennemi ainsi qu’un supposé rapprochement entre le Japon et Pyongyang relèvent de la brève de comptoir. La réalité est beaucoup plus simple : La Corée du Nord est un Etat totalitaire à la George Orwell où la police secrète notamment connaît tout de chaque citoyen. Rien ne lui échappe ! Des centaines d’articles et reportages ont été publiés sur les actes de terrorisme du gouvernement de Kim Jong Ill et de son fils Kim Jong Eun. Ces bandits, sans foi ni loi, sont dans la dénégation et dans la provocation permanentes. Il s’agit là d’un phénomène existentiel et de reconnaissance. Quant à la Chine, dite populaire, son intérêt évident est de conserver la Corée du Nord comme une zone tampon entre la Corée du Sud vassale des Etats-Unis et elle.Pour ce qui est du Japon, l’ennemi héréditaire de deux Corées, on voit mal un réel rapprochement sinon une relation moins tendue pour des raisons purement tactiques et économiques.

Les commentaires sont fermés.