Les 200 premiers clandestins venus d’Allemagne ont quitté Munich pour rejoindre la France

Les premiers “réfugiés” syriens et irakiens que la France s’est engagée à ramener d’Allemagne ont quitté Munich mardi soir. Au total, quatre bus ont été affrétés pour 200 migrants. Ces personnes doivent être hébergées pour un mois, dans un foyer ou un centre d’accueil à Cergy (où il n’y a sans doute pas assez d’immigrés !) ou Champagne-sur-Seine. Les familles seront ensuite réparties dans les différentes communes de France volontaires pour les accueillir. Avant de monter dans le bus, ces clandestins chantaient leur bonheur de rejoindre la France…

Autres articles

12 Commentaires

  • mitro , 9 Sep 2015 à 9:30 @ 9 h 30 min

    Bonjour,absolument splendide !!!!!Quand j’entend ce ??????,patron de l’OFPRA expliquer que ces braves gens vont recommencer une nouvelle vie,dans un habitat normal,et obtenir un emploi,je crois rêver.Certes,nous savons depuis quelques années que la priorité est l’étranger au détriment du Français,mais là,trop c’est trop.
    Il faudrait qu’une association de défense et protection des sans travail ou sans abri,décide une action ,regrouper ces malheureux Français,les rebaptiser ‘réfugiés de France”,et qu’ils se regroupent tous devant, pourquoi pas l’Elysée,ou tout autre établissement censé abriter une personnalité “responsable”.
    Et quand je pense que dans notre démocratie,la majorité des Français est contre cet accueil.Mais en temps que toutou de l’Europe,il faut bien exécuter.Finalement,l’Europe dicte les actions à mener !!!Dicte ? Dictature ?

  • Vincent , 9 Sep 2015 à 9:48 @ 9 h 48 min

    La France est depuis toujours la poubelle de l’Europe !
    L’Allemagne nous renvoie ceux qui n’ont pas le statut de réfugiés !

  • V_Parlier , 9 Sep 2015 à 9:59 @ 9 h 59 min

    Ca pourrait très bien arriver. Quand j’ai vu que l’Allemagne s’empressait de les prendre la première et de décider ce que prennent les autres, je me suis dit: Ils vous se garder les “rentables” et vont nous refiler tous les autres…

  • Youri K , 9 Sep 2015 à 10:07 @ 10 h 07 min

    Parlons français, de grâce. Si cela se fait au grand jour, ce ne sont pas des clandestins : latin “clam”= en cachette.
    Des illégaux ? Non, parce que les autorités les tolèrent, pour ne pas dire qu’elles encouragent leur venue.
    Ce sont tout bonnement des “envahisseurs”.

  • Youri K , 9 Sep 2015 à 10:13 @ 10 h 13 min

    Parlons français, de grâce : ce ne sont pas des “clandestins” car tout cela se fait au grand jour. Or clandestin, du latin “clandestinus” vient de “clam” = en cachette.

    Ce ne sont pas non plus des “illégaux” car leur intrusion est tolérée, sinon encouragée par les autorités.
    Ce sont des ENVAHISSEURS !

  • Pascal , 9 Sep 2015 à 10:55 @ 10 h 55 min

    Et au moins deux voilées dans le lot !

  • Marino , 9 Sep 2015 à 13:43 @ 13 h 43 min

    Marine Le Pen s’étonne de voir «99% d’hommes» sur les images de réfugiés….

    La présidente du Front national juge qu’il y a peu de familles dans les cortèges de réfugiés parcourant l’Europe. Pour elle, il ne s’agit donc pas de réfugiés politiques mais plutôt de migrants économiques.

    Sur RMC, la présidente du Front national a expliqué son raisonnement: «J’en veux pour preuve les images que je vois à la télévision. sur l’ensemble de ces images, il y a 99% d’hommes». «Il y a une ultra minorité de familles», a continué l’eurodéputée. Ajoutant: «Moi je pense que des hommes qui quittent leur pays pour laisser leur famille là-bas, ça n’est pas pour fuir la persécution. C’est évidemment pour des raisons économiques.»

Les commentaires sont fermés.