Belgique : bientôt l’euthanasie des nouveaux-nés ?

Eugénisme. Le 6 octobre 2013 dans l’émission “Controverse”, le sénateur MR Jacques Brotchi et le chef de groupe cdH au Sénat, Francis Delpérée, débattent de l’opportunité d’élargir l’euthanasie (légalisée en 2002 pour les adultes) aux nouveaux-nés en cas de handicap.

Voir aussi :
> L’euthanasie, jusqu’où ? Un documentaire (censuré) sur les dérives belges et néerlandaises

Autres articles

20 Commentaires

  • monhugo , 9 Oct 2013 à 1:53 @ 1 h 53 min

    Ai alerté personnellement en ces lieux à plusieurs reprises sur le champ d’expansion probable du “projet parental”. Qui ouvre le “droit à l’enfant” pour tous – y compris pour ceux qui refusent de procréer normalement, dans l’actualité homosexualiste du moment. Il n’y a qu’un pas après pour un “droit à l’enfant conforme”. Car qui voudrait faire le “projet parental” d’avoir un enfant très loin de ses désirs, tout particulièrement un enfant handicapé ? Tout ceci évidemment “pour tous”. Certaines populations appliquent l’idée en allant plus loin encore, en supprimant les filles à la naissance. Et pourquoi pas, à propos ? Les potentialités du “projet parental” sont sans limites. On y arrive “gentiment”. Via l’homofolie. Pour tout le monde, à terme.

  • Auditeur Libre , 9 Oct 2013 à 5:15 @ 5 h 15 min

    Et les filles-mères délibérées privant l’enfant de père (des sortes de « demi-couple » de lesbienne) ?
    Et les divorcistes néo-matriarcales qui obtiennent de la magistrature du mur des
    cons des sortes d’ IJP (Interruption Jugeassière de Paternité) ?
    Le lobbyscule LGBTP soutient ouvertement tout ce qui peut affaiblir davantage la paternité. Leur calcul est simple : plus la famille sera un champ de ruines et
    plus le terrain sera « dégagé » pour apparaître selon eux comme « pas plus mal » (c’est l’origine de G.A.Y. en américain il y a 45 ans : Good As You).
    Un exemple tout récent le 27 septembre dans la feuille de propagande « libération » : une interview de l’inter-LGBT(P) où ils comptent bien, faute de GPA cette année, se rabattre sur le trafic facilité de délégation d’autorité permanente à « tiers » pour faux-semblant de parentalité. Deux extraits :
    – « Nous allons donc être très vigilants sur la filiation, la réforme de l’adoption et le statut du beau-parent qui ont été annoncés par Dominique Bertinotti. »
    – « nous avons vu lors des manifestations que beaucoup de gens, au-delà des
    LGBT, sont concernés par les questions que nous posons. Comme les familles
    recomposées, avec des enfants adoptés, ou monoparentales… »
    Or pourtant il n’y a AUCUNE ASSOCIATION de prétendus ‘beaux’-pères ! Il s’agit d’un parasitisme de LGBTP particulièrement dangereux pour les pères divorcés ou séparés méritants… Le PS a déjà pondu un avant-projet de loi très inquiétant … le futur rapporteur PS du texte définitif est un député de Sète (34) qui ne cache pas son militantisme pro-homo…
    Et ces gens-là prétendaient que leur « mariage » n’enlevait rien aux hétéros : nous nous le savions dès le départ que leur positionnement vise à affaiblir des
    vraies mères ou des vrais pères quand l’autre parent a viré sa cuti chez L ou chez G (les énigmatiques B comme ‘bi’).
    Mais la cathosphère se désintéresse à 95% des divorcés et par ailleurs ne veut
    pas juguler le fléau des filles-mères délibérées : c’est une grave erreur historique, une de plus !

  • GV , 9 Oct 2013 à 7:32 @ 7 h 32 min

    Il y a des gens a euthansier d’ urgence sur ce plateau!

  • blanche54 , 9 Oct 2013 à 7:53 @ 7 h 53 min

    C’est la dérive totale, sur ce forum, et en plus, on se fait insulter si nos idées dérangent… avec tout le progrès, les échographies, il y a encore des enfants qui naissent anormaux, pour ma part, ce n’est pas envisageable, mais chacun pense comme il veut, alors oui, qu’on pusse avoir le choix et arrêtez de parler d’eugénisme, ce n’est pas approprié dans ce cas, et arrêtez aussi de tout comparer à Hitler, l’euthanasie, le FN… stop et vive le FN.

  • propatria , 9 Oct 2013 à 9:08 @ 9 h 08 min

    On marche sur la tête en ce moment!

  • CHARLET ANNE , 9 Oct 2013 à 9:37 @ 9 h 37 min

    C’est vrai on marche sur la tête ….L’enfant pour tous, l’enfant parfait pour tous …

    Quelle horreur!!!

    En fait je n’en peux plus . de ce cauchemar ..je vais arrêter de regarder les nouvelles et chanter du Bach toute la journée.

    Ce n’est pas un Doublon

  • monhugo , 9 Oct 2013 à 15:47 @ 15 h 47 min

    Non pas “en ce moment” – car on pourrait nourrir l’espoir d’une amélioration à venir en parlant ainsi, penser qu’il ne s’agit que d’une aberration passagère. Ce qui n’est hélas pas le cas. Il est préférable de dire : “on marche sur la tête depuis un bon moment” !
    Faire machine arrière serait très difficile – notez le conditionnel….
    Le pouvoir actuel ne fait que suivre ce qui a été mis en place avant lui. Le PaCS (1998), ne l’oublions pas, a été “amélioré” par la “Droite”, de retour aux affaires. C’était une pièce décisive, qui introduisait en droit français une “normalisation” de la société sexuelle entre personnes en paire. Rien d’anodin évidemment en la matière, même si le PaCS est utilisé en pratique par plus de 95 % de partenaires pratiquant l’altérité sexuelle – les “hétéros”.
    Les lobbies “gay”, fortement encouragés par l’adoption de cette première “avancée” (que la Droite n’a jamais songé à remettre en cause, mais a au contraire étendue, sur certains points techniques), ont su oeuvrer efficacement pour qu’arrive à terme la dénaturation du mariage via la loi de la Taupe (17/05/13).
    Prochaine étape : se procurer légalement une postérité. Qui sera procréée artificiellement (branche dite “biologique”) et affiliée artificiellement (branche vacante). Si la phase 2 est d’emblée acquise grâce à l’adoption (ici de “l’enfant du conjoint”), puisque l’adoption conjointe (mariage indispensable) est “desexuée”, reste à assurer la fourniture initiale : la branche “biologique” sera obtenue par AMP. C’est inéluctable : PMA pour les lesbiennes (le plus “simple”), puis GPA pour les invertis “mâles” (plus compliqué – car la GPA est interdite pour tous en France, la Cour de cassation l’a rappelé très récemment).
    Quand les invertis auront obtenu satisfaction – et ils obtiendront satisfaction, même si la “Droite” est en charge – l’AMP sera “pour tous”. Et c’est là qu’il y aura une nouvelle “avancée”. Inéluctable. Pour justifier ces “droits” successifs accordés aux invertis, qui constituent un véritable “droit à l’enfant”, fondé sur l’artifice, et le rejet total de la nature (et de ses lois), le législateur aura dû “neutraliser” à outrance. Tout le monde pourra utiliser à sa convenance la procréation “médicalement assistée” – le fameux “projet parental” sera alors dessiné précisément, et pour tous, invertis et gens normaux. “Un enfant quand on veut” (contraception, IVG – le sexe sans procréation) paraîtra quasiment “ringard”, car on sera passé au “un enfant COMME je veux”, c’est-à-dire éventuellement fabriqué artificiellement d’une part (généralisation de la procréation sans sexe), et aussi CONFORME (selon cahier des charges à définir : sexe et bonne santé, par exemple – je voulais un garçon sain, et j’ai eu à la “livraison”, c’est-à-dire à la naissance, une fille handicapée, mon “projet parental” est en échec, je refuse le “produit”). Refus du produit : euthanasie, non ?…
    “Vision irréaliste”, proclameront les thuriféraires du “Progrès”. Mauvais procès fait à cette “conquête” par les homos du droit de se marier entre eux. Conséquences fantasmées…. Pas du tout. Le droit est un tout cohérent. En accordant aux invertis le droit de se marier entre eux, en désexuant l’institution, en la coupant de la biologie (tout en la noyant dans le sirop de “l’amour” – qui ne présente aucun intérêt pour la collectivité, au rebours de la famille “traditionnelle”, qui assure tout simplement sa survie-même), en normant autour de l’artifice, la loi étant la même pour tous, on arrive nécessairement au résultat indiqué ci-dessus.
    Et cela peut se faire très vite, car les choses s’accélèrent – à peine 15 ans entre PaCS et dénaturation du mariage….
    Si on veut éviter une société façon “Brave New World”, il faut arrêter de TOUTE URGENCE. Et probablement supprimer même le PaCS, lequel a été le point d’appui pour le début de la fin (de notre civilisation) qui saute enfin aux yeux !
    L’UMP ne le fera pas – à considérer pour les consultations électorales à venir…

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen