Modulation des allocations : Le Maire juge « indigne »… ce qu’il proposait jusqu’en 2013

Ce jeudi sur France Inter, Bruno Le Maire a pris position contre la modulation des allocations :

« Moi, j’ai quatre enfants, je peux vous dire ce que cela fait de prendre la baisse du quotient familial. Maintenant, les allocations familiales… Mais ils vont s’arrêter où les socialistes dans leur attaque contre les familles. Eh bien moi, je trouve cela indigne, proprement indigne ! »

Finalement, et c’est une bonne nouvelle, le gouvernement a (pour l’instant) renoncé à moduler les allocations familiales en fonction des revenus (en France, la politique familiale est distincte de la politique sociale).

Rue89 relève toutefois que le député UMP de l’Eure était jusque-là l’un des très rares à droite à défendre l’idée d’une fiscalisation des allocations familiales. « Je suis minoritaire dans ma famille », disait-il. Dans un entretien accordé à TF1 en février 2013, il expliquait n’avoir « pas changé d’avis » sur le sujet depuis 2011 et appelait ses amis à se rallier à son exigence de justice :

« Moi, j’ai quatre enfants, je touche 432 euros par mois d’allocations familiales. Un ouvrier qui travaille dur et qui gagne 1 300 ou 1 400 euros, ou un employé qui sera à 2 000-2 200 euros, il va toucher la même allocation. Vous trouvez ça juste ? Moi je ne trouve pas ça juste. Et moi j’essaye de défendre des exigences de justice. »

Faut-il croire le Le Maire d’avant 2011 et d’après rentrée 2014 ? Ou celui d’entre-temps ? Faut-il croire Le Maire ?

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • pierremartin , 9 octobre 2014 @ 9 h 54 min

    Quand on a 4 enfants c q on peux les nourrir autrement on s arrête avant…..on fait pas des enfants pour les allocations..moi je n y ai jamais eu droit…donc les choses on bien changer et pas en mieux…..

  • fleurdenavet , 9 octobre 2014 @ 10 h 03 min

    je crois que vous faites erreur, si, il y en a qui font des enfants pour les allocations familales et toutes les aides qui y sont attachées. Quant on pense que la Merrah touche 2500 euros d’allocations familiales et autres pour nous foutent sur la gueule.
    Est-ce normal qu’un ministre, le président de la république, qu’un député, et tous ceux qui ont des salaires plus que confortables perçoivent les mêmes allocations familiales qu’un ouvrier d’usine.
    Les grands oubliés des allocations familiales se sont les personnes seules (souvent des femmes) avec un enfant à charge (rien pour elles) et les couple avec un enfant et de bas salaires. Pas de justice !

  • Pitch , 9 octobre 2014 @ 10 h 53 min

    Attention, la fiscalisation des AF décrite par Le Maire n’est pas leur attribution sous condition de ressources, il ne faut pas tout mélanger non plus…

    Cela dit, le pauvre (?) homme n’a pas compris que les Af ne sont pas faits pour compenser la différence entre la charge que représente 4 enfants pour un cadre sup vs. un ouvrier, mais celle que représente 4 enfants vs. zéro enfant pour un cadre sup (ou 4 enfants vs. zéro enfant pour un ouvrier).

    Bref, il s’agit d’une mesure de justice horizontale, et pas verticale – mais c’est sans doute trop compliqué à comprendre pour lui. Et ça veut se présenter à la tête d’un grand parti…

  • François2 , 9 octobre 2014 @ 11 h 54 min

    Ne jamais oublier que Le Maire, député, n’a pas voté contre la loi contre-nature de Taubira pour le faux-mariage.

  • montecristo , 10 octobre 2014 @ 8 h 51 min

    Moi … ! Moi … ! Moi … !

    Encore un gros menteur prêt à toutes les contradictions pour se faire élire !
    Vous n’en avez pas marre de voir et d’entendre tous ces crétins encostumés, bien propres sur eux, nous prendre pour des cons ???

    « Ah ! La mémoire, mon cher Béru ! C’est quelque chose ! Un homme d’état ne peut rien faire sans elle car il devra se souvenir de toutes les promesses qu’il devra oublier » (San Antonio)

  • Français désabusé , 10 octobre 2014 @ 9 h 27 min

    Malheureusement, il y aura encore des débiles mentaux masochistes pour voter UMP !

Les commentaires sont clôturés.