“Le Monde” à la rencontre de ces “adulescents” fans de “My Little Pony : Friendship is Magic”

“My Little Pony : Friendship is Magic” est un des révélateurs de la féminisation et de l’immaturité de notre société, entre ces politiques, “artistes” et militants bloqués au stade anal et ces jeunes hommes fans d’un dessin animé destiné aux petites filles :

Autres articles

9 Commentaires

  • Słowiańska Krew , 9 Nov 2014 à 15:19 @ 15 h 19 min

    Génération d’attardés et manipulables à souhait !

    Un véritable génocide !

  • eric-p , 9 Nov 2014 à 15:42 @ 15 h 42 min

    Pas mieux !

  • Gisèle , 9 Nov 2014 à 18:22 @ 18 h 22 min

    Une minorité qu’il ne faut pas montrer .
    Regardons ailleurs !!!! ex : les jeunes du diocèse de Meaux qui prient pour la paix .

  • C.B. , 9 Nov 2014 à 20:09 @ 20 h 09 min

    Ces “jeunes” (16 ans et plus, dit le commentaire?) ont vraiment du temps et de l’argent à gaspiller.

  • Gisèle , 9 Nov 2014 à 21:35 @ 21 h 35 min

    La Croix de Meaux a été rééditée .Monseigneur Barteau la donnait aux jeunes qui partaient au front . Maintenant , l’évêque de Meaux la distribue aux jeunes qui s’engagent à prier pour la PAIX ;
    Mais QUI en parle ??? QUI en parle en ces jours de commémoration ???

  • eric-p , 9 Nov 2014 à 22:50 @ 22 h 50 min

    Surtout : Ne pas parler des événements cathos sur TV bolcho.

    Sacrilège !

    Par contre parlez de l’expo cul-turelle “PissChrist” , là, y’a pas de problème !

  • Paule C , 10 Nov 2014 à 2:03 @ 2 h 03 min

    Dans le même genre consternant (litote), voir (?) la pub de Caca + pour ses 30 ans : ça revendique des centres d’intérêt (?) qu’on attendrait plus chez des ados (garçons) de 15 à 17 ans que chez des gens qui se revendiquent trentenaires : le foot, l’herbe, les filles ,” les filles avec les filles” (c’est dans l’air du temps, mais il ne mentionnent pas le “mecs avec les mecs”, un peu sexiste quand même, mais personne ne réagit…) et autres niaiseries qui montrent bien le niveau de leur public. Que peut-on attendre de ces gens -jeunes, donc censés être l’avenir du pays ? Si c’est ça qui porte les “valeurs d’avenir ” de la gauche, on peut être très inquiet.

Les commentaires sont fermés.