Evincée des régionales, Morano reconnaît avoir décroché ses photos de Sarkozy

Nadine Morano n’a toujours pas digéré le fait d’avoir été évincée de la liste des élections régionales dans le Grand-Est et blâme Nicolas Sarkozy, dont elle a reconnu qu’elle avait enlevé toutes les photos de sa permanence. “C’est dommage qu’il ne prenne pas 8 minutes pour me regarder et qu’il fonde son jugement uniquement sur les rapports qu’on lui fait”, a déploré la députée européenne en faisant référence à l’émission de Laurent Ruquier dans laquelle elle a prononcé les mots de “race blanche” :

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • openbrief , 9 novembre 2015 @ 16 h 12 min

    D”crochez donc de tout Madame, et rejoignez nous donc au FN

  • lepitt , 9 novembre 2015 @ 16 h 21 min

    Elle a décroché les photos du has-been, mais toujours pas du Les Ripoublicains… cherchez l’erreur.

    http://www.dailymotion.com/video/x2udoth_submariners-tribute-with-the-beetles-yellow-submarine_news

  • lepitt , 9 novembre 2015 @ 16 h 27 min

    On n’en veut pas de la moruno au FN, monsieur…

  • Marino , 9 novembre 2015 @ 17 h 37 min

    Interrogée sur la crise migratoire que connaît l’Europe depuis quelques mois, l’eurodéputée a précisé que ceux qui arrivent “sont en majorité des hommes”. Elle a part ailleurs rappelé que les deux-tiers des demandes d’asile étaient rejetés.

    “Vous pensez qu’ils vivent où ? Ils ne vivent pas dans les beaux quartiers”, a répondu Nadine Morano, insistant sur l’apparition massive de bidonvilles en France qui “inquiète les Français”.

    Elle a déploré la politique faite par l’Union européenne “qui envoie un message très négatif aux réfugiés syriens”, concluant : “Avant on avait des architectes de l’Europe, aujourd’hui on a des bricoleurs.”

    Elle s’est agacée, rappelant qu’elle “avait dit à Nicolas Sarkozy que supprimer le ministère de l’Immigration, après avoir cédé aux centristes était une erreur”, et qu’aujourd’hui, “il aurait pris tout son sens”.

    Interrogée sur la réaction de ce dernier sur ses propos polémiques concernant “la France qui est un pays de race blanche”, l’eurodéputée a qualifié la décision du président du parti Les Républicains, qui a décidé de retirer son investiture en Meurthe-et-Moselle, de “grotesque et mal vécue”.
    Elle a précisé trouver “incohérent” qu’on ne l’ait pas exclue du parti. Jean-Jacques Bourdin l’a ensuite taquinée sur “les photos d’elle et Nicolas Sarkozy qu’elle aurait retirées de sa permanence”, elle a répondu : “J’ai réorganisé la déco”.

  • JMI , 9 novembre 2015 @ 22 h 34 min

    Un rapprochement N Morano FN est vivement souhaitable pour les deux, il est normal que ça demande du temps. Etre répudiée par Sarko n’est pas une honte c’est une chance !
    Signé : adhérent du FN et ancien électeur de Sarko.

  • lepitt , 9 novembre 2015 @ 23 h 21 min

    “Je n’ai aucune raison d’accueillir Nadine Morano qui appartient (TOUJOURS) à un mouvement politique immigrationniste”. (Marine Le Pen)

  • Tonio , 10 novembre 2015 @ 8 h 48 min

    De toute façon , Sarkozy sera décroché par les Français aussi, du moins ceux qui ont compris que ce grand manipulateur ne pense qu’à sa carrière, à sa place en France et dans le monde:

    Un gars qui (cf la bio sur Putine et Berlu), après avoir épousé Carla, dit à Berlusconi “Je suis aussi riche que toi” ne doit pas redevenir président pour aller plastronner sur tous les théâtres de cette planète.

    Morano a été humiliée sciemment, Sarkozy n’a ni élégance, ni classe pour représenter le pays: on a déjà donné à de tels président… et ça continue.

Les commentaires sont clôturés.