Quand Nicolas Sarkozy s’approprie l’agonie d’Eric Lales…

C’est une information du site PlumeDePresse.net : le policier Eric Lales (abattu froidement fin novembre à Vitrolles) était en état de mort cérébrale depuis une vingtaine d’heures lorsque Nicolas Sarkozy lui a rendu visite. Le président n’a donc pas partagé “ses derniers instants de vie” comme il l’a prétendu puis comme l’ont écrit Le Monde ou Le Point. Commentaire de notre confrère : “Voilà donc un président-candidat en mal de voix sécuritaires qui vient danser sur un cadavre en s’appropriant littéralement son agonie, qu’il prétend avoir partagée. Jusqu’où l’indécence peut-elle donc être repoussée ?”

Autres articles